Proximus va combiner les largeurs de bande des réseaux fixe et mobile

17/06/16 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Datanews

Proximus expérimente le logiciel de convergence de réseaux de la start-up wallonne Tessares à Frasnes-lez-Anvaing, un petit village non loin de la frontière française. Tessares a mis au point une technologie (sur base de Multipath-tcp) qui combine les bandes passantes des réseaux fixe et mobile.

Proximus va combiner les largeurs de bande des réseaux fixe et mobile

© Belga

Si vous lisez Data News depuis assez longtemps déjà, vous devez connaître tcp, le protocole permettant d'envoyer des données via internet de manière fiable. La base de la norme tcp a été posée dans les années 70, lorsque les mainframes et les mini-ordinateurs étaient encore d'actualité et qu'un simple point d'accès (interface) à un réseau suffisait largement.

Ces dernières années, l'on voit cependant apparaître toujours plus d'appareils qui peuvent se connecter de plusieurs façons à un réseau du genre internet. Pensez à votre smartphone (qui peut se connecter tant via wifi que via la 4G) ou à votre ordinateur portable (qui se connecte via wifi et ethernet).

Lors de la commutation entre wifi et la 4G, le trafic de données doit cependant être à chaque fois entièrement interrompu, puis relancé (tcp est en effet un protocole 'single path'). C'est non seulement controversé, mais cela engendre aussi des coupures et des retards dans la communication. Des chercheurs tentent depuis des années déjà de créer des réseaux capables d'éviter ce type de problèmes et de s'adapter automatiquement à la nature de la connexion.

Multipath tcp est une technologie d'assistance. Ce protocole internet relativement nouveau est une extension de tcp qui permet d'utiliser simultanément plusieurs interfaces en vue d'envoyer des données, et de basculer de manière impeccable d'un point d'accès à l'autre. Les paquets de données peuvent donc être envoyés via plusieurs interfaces, et c'est chaque fois le 'trajet' le moins encombré qui est choisi.

Multipath tcp a été développé et peaufiné par trois universités dans le cadre du projet européen 'Trilogy': l'University College de Londres, l'University Politechnica de Bucarest et l'Université catholique de Louvain (UCL) de Louvain La Neuve.

C'est dans le prolongement de ce qui précède qu'est née à l'UCL la spin-off Tessares, qui crée notamment du software de convergence réseautique pour réseaux fixes et mobiles (4G) et qui est basé sur Multipath tcp. Et l'on en arrive ainsi chez Proximus qui, conjointement avec le fonds d'investissement VIVES II - Louvain Technology Fund, a encore investi dans la start-up en avril 2015.

Armoires en rue

Au terme d'une phase de recherche et de tests en laboratoire, la solution de Tessares à Frasnes-Lez-Anvaing est à présent expérimentée dans des conditions réelles et observée par les clients de Proximus qui habitent dans les zones les plus reculées du pays, loin des armoires en rue.

Dans ce petit village proche de Tournai, Proximus TV est disponible dans 84 pour cent des habitations. Suite à des récents investissements dans la commune, plus de 60 pour cent de la population a dès à présent accès à l'internet à haut débit, donc aussi à la TV HD et à des vitesses atteignant 100 Mbps.

La commune possède en outre une bonne couverture 4G. En combinant la puissance du réseau fixe à celle de la 4G, Tessares pourrait offrir une solution permettant de faire face à l'effet d'affaiblissement et ainsi permettre à davantage de clients encore d'accéder à l'internet fixe ultrarapide.

Dans les semaines à venir, chaque client Proximus de Frasnes-Lez-Anvaing ayant le profil requis pour tester la solution, recevra un courrier expliquant la procédure à suivre pour participer au projet.

A partir de juillet 2016, les tests démarreront chez les premiers clients et ce, pendant plusieurs mois. Au terme de cette première phase, Proximus évaluera les résultats en vue d'implémenter la technologie à plus grande échelle.

Niveau de maturité

"Nous sommes ravis que notre équipe de développement puisse amener la solution de Tessares à un niveau de maturité supérieur dans le cadre de ce test à grande échelle chez des clients bien réels", explique le CEO Denis Periquet.

"La technologie open source Multipatch a été complétée par le 'path management' (gestion des trajets), ce qui offre à l'opérateur la maniabilité requise pour permettre un routage intelligent du trafic, assurant ainsi une utilisation optimalisée de xDSL et LTE."

"Divers autres scénarios sont également possibles, comme le 'directional boosting'. Ici, le système est réglé pour fournir des performances supérieures sur les home gateways existantes des divers fournisseurs, et il supporte la tendance SDN/NFV. Nous remercions Proximus pour sa confiance en notre solution, laquelle a aussi suscité un grand intérêt de la part d'opérateurs en Europe, en zone Asie Pacifique et aux Etats-Unis."

Nos partenaires