Molengeek soutenu par des entreprises technologiques

15/01/16 à 10:33 - Mise à jour à 13:15

Source: Datanews

La deuxième édition de Molengeek sera organisée durant le dernier week-end de janvier. Il s'agit là d'un événement de type Startup Weekend à l'attention des jeunes de Molenbeek. Ce qui est frappant, c'est que l'événement reçoit à présent le soutien d'entreprises technologiques telles Microsoft, Google et Dell.

Molengeek soutenu par des entreprises technologiques

© Molengeek

Ces dernières semaines, Molenbeek a si souvent défrayé la chronique que le nom de cette commune bruxelloise est aujourd'hui connue tant par les Japonais que par les Américaines ou les Brésiliens. Cela a-t-il joué dans la décision prise par quelques entreprises technologiques de soutenir l'initiative 'Molengeek'? Ce n'est pas sûr, mais le fait est que tant Google, Dell, Innoviris que les incubateurs de KBC et Microsoft libèrent des moyens pour cette deuxième édition.

Pour rappel: Molengeek entend amener l'événement des start-ups dans un endroit, où l'entreprenariat en est encore à ses balbutiements et ce, avec un concept rappelant le modèle d'un Start-up Weekend (de vendredi soir à dimanche soir, former une équipe autour de soi et créer une jeune entreprise technologique à partir de rien).

"En fin de compte, l'objectif est de familiariser les jeunes de Molenbeek avec la méthodologie 'lean' (gestion) du petit monde des start-ups, avec des concepts tels le 'business model canvas', SaaS, 'freemium', etc.", explique Geoffroy Verney-Carron qui, conjointement avec trois autres entrepreneurs locaux (Marina Aubert, Ibrahim Ouassari et Morad Chahboun du Talented Youth Network de Molenbeek) a introduit le concept dans la commune bruxelloise.

"En outre, le but est aussi que les participants fassent connaître leur idée auprès des gens et des entreprises du coin: le projet est-il viable? Est-il évolutif? Que puis-je faire pour l'améliorer encore?, etc."

Inégalité

Molengeek est dans un certain sens la réponse des entrepreneurs susmentionnés à l'inégalité à laquelle sont confrontés certains jeunes de Molenbeek, lorsqu'ils postulent. "Nous voulons rendre confiance aux jeunes gens et jeunes filles de la commune et faire passer le message que l'entreprenariat peut être également intéressant pour des personnes qui n'ont pas achevé leurs études ou qui ne sont pas issues d'une famille d'entrepreneurs."

En tout cas, pas mal d'organisations voient l'utilité de l'initiative car la liste des partenaires intéressés par cette deuxième édition est longue. C'est ainsi que KBC organisera par exemple les sessions de présentation devant le jury chez Startit@KBC dans le centre de Bruxelles et que l'incubateur prendra aussi la récompense 'du projet le plus évolutif' à sa charge.

Le Microsoft Innovation Center (MIC) attribuera un prix au 'projet le plus technologique, et Dell prêtera 15 ordinateurs portables qui seront utilisés ce week-end-là.

Innoviris offrira pour sa part le prix de l'innovation, Google offrira une formation aux participants, et Impulse.Brussels et Izeo parrainent l'événement aussi.

Confiance

"Il n'est pas anodin que nos candidats se sachent soutenus par de grands noms du secteur", suggère Marina Aubert. "Cela leur donnera en effet plus de confiance."

Les starters seront - tout comme la fois précédente - hébergés temporairement dans le Centre d'Entreprises de Molenbeek, et la commune injectera aussi 2.000 euros dans l'organisation. Il est encore et toujours possible de s'inscrire via ce lien.

En savoir plus sur:

Nos partenaires