Microsoft utilise Bing pour déconseiller des navigateurs concurrents

07/09/15 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Lors du lancement de Windows 10, l'on avait déjà eu droit à des commentaires sur la manière dont Microsoft traitait les navigateurs standards. Il serait très malaisé de renoncer à Edge pour migrer vers Chrome ou Firefox par exemple.

Microsoft utilise Bing pour déconseiller des navigateurs concurrents

Microsoft © Reuters

A présent, Microsoft exploite une autre tactique pour lier les utilisateurs Windows à Edge. La première fois que les utilisateurs recherchent 'Chrome' ou 'Firefox' avec Bing dans Edge, ils reçoivent en effet un avertissement.

'Microsoft recommande Edge pour Windows 10', peut-on y lire. 'Voici pourquoi.' Cette mention n'apparaît que la première fois que l'utilisateur recherche Firefox ou Chrome. Une commande de recherche comparable d''Opera', également un navigateur concurrent, ne génère pas de mise en garde.

'Microsoft Edge est exclusivement conçu pour Windows 10', déclare un porte-parole de Microsoft à VentureBeat. "L'avertissement a pour but d'améliorer rapidement l'expérience vécue par l'utilisateur. Néanmoins, l'utilisateur de Windows 10 a la possibilité d'adapter aisément son navigateur et moteur de recherche par défaut."

En savoir plus sur:

Nos partenaires