La technologie lifi 100 fois plus rapide que le wifi

25/11/15 à 13:28 - Mise à jour à 27/11/15 à 09:51

Source: Datanews

Lifi, l'alternative au wifi et à la 5G, qui transfert les données via la lumière visible, peut atteindre des vitesses 100 fois supérieures à celles du wifi. Cette technologie est pour l'instant et pour la première fois testée dans un contexte commercial et devrait être prête pour le marché grand public d'ici quelques années.

La technologie lifi 100 fois plus rapide que le wifi

© Lifi

Lifi, une alternative ultrarapide au wifi, quitte les laboratoires pour être testée dans le monde réel. La jeune entreprise estonienne Velmenni est en effet en train d'expérimenter la norme dans des entreprises et sur des sites industriels dans et autour de la capital de l'Estonie, Tallinn.

La technologie lifi peut atteindre une vitesse d'1 Gbps, et en laboratoire, les chercheurs ont aujourd'hui déjà pu enregistrer une vitesse de 224 Gbps, 100 fois supérieure à celle des actuels réseaux wifi. A cette vitesse, il serait possible de télécharger un film complet en haute définition en quelques secondes seulement.

Ce qui est étonnant, c'est que cette technologie exploite la lumière LED visible pour transférer les données (visible light communication ou VLC). La norme, qui a été présentée pour la première fois en 2011 par le professeur Harald Haas de l'université d'Edimbourg, serait 'plus sûre' que le wifi traditionnel, notamment parce que les rayons lumineux occupent constamment un emplacement local et ne peuvent par exemple pas traverser les murs.

"Nous effectuons actuellement des tests avec la technologie VLC dans plusieurs secteurs", a récemment expliqué le CEO Deepak Solanki de Velmenni lors de la conférence Slush tenue à Helsinki. "Nous avons ainsi mis au point une solution d'éclairage 'intelligent' susceptible d'être utilisée dans le domaine industriel, et nous sommes en train de déployer un projet pilote d'un réseau lifi dans les bureaux de l'un de nos clients."

Même si la technologie lifi n'est assurément pas destinée à remplacer entièrement le wifi, elle peut certes être utilisée en parallèle au wifi, afin d'accroître l'efficience et la vitesse de ces réseaux. En fonction de la manière dont le projet pilote susmentionné et d'autres se dérouleront, la technologie lifi pourrait, selon Solanki, être déployée d'ici trois à quatre ans pour les consommateurs. Ceux-ci la 'consommeraient' alors simplement via leurs sources lumineuses domestiques.

Le hic, c'est que pour l'instant, il n'y a encore aucun appareil sur le marché, qui soit compatible avec lifi. "Une toute nouvelle infrastructure parée pour lifi devrait être mise en place", affirme le CEO. "Ou nous devrions inventer un système susceptible d'être intégré aux réseaux wifi actuels."

L'inventeur Harald Haas a déjà laissé entendre que bientôt, toutes les lampes LED pourront être utilisées en tant qu'alternative rapide au wifi. Dans un récent discours TED, il prétendit que l'actuelle infrastructure LED conviendrait bien à lifi: "La seule chose à faire, ce serait d'ajouter une micro-puce à chaque élément d'éclairage, ce qui permettrait à ces lampes de servir à la fois de source lumineuse et de moyen de transfert des données."

En savoir plus sur:

Nos partenaires