Des entrepreneurs organisent un 'startup weekend' à l'attention des jeunes à Molenbeek

22/05/15 à 12:52 - Mise à jour à 28/05/15 à 09:07

Source: Datanews

C'est ce week-end qu'aura lieu la première édition de Molengeek, un événement calqué sur le modèle du Startup Weekend, mais avec un petit côté social. "Nous voulons introduire le phénomène de la start-up dans un environnement où l'entreprenariat n'en est encore qu'à ses débuts."

Des entrepreneurs organisent un 'startup weekend' à l'attention des jeunes à Molenbeek

© Molengeek

Le concept est bien connu: réunir durant 54 heures (du vendredi soir au dimanche soir) une équipe autour de soi et créer une start-up technologique à partir de rien. C'est l'équipe qui arrive le plus loin, qui l'emporte. Ces dernières années, l'on a déjà organisé un nombre incalculable de Startup Weekends dans notre pays, mais l'édition qui aura lieu ce week-end à Molenbeek ('Molengeek'), sera quand même spéciale.

"Pour la première fois, l'on organise un événement de ce genre dans un environnement où l'entreprenariat n'en est encore qu'à ses débuts et où le phénomène de la start-up n'a pas encore vraiment pénétré", explique Geoffroy Verney-Carron qui, conjointement avec trois autres entrepreneurs locaux (Marina Aubert, Ibrahim Ouassari et Morad Chahboun) va expérimenter le concept dans cette commune bruxelloise.

"In fine, l'objectif est de familiariser les jeunes de Molenbeek avec la méthodologie 'lean' du petit monde des startups, avec des concepts comme le 'business model canvas', saas, freemium, etc. Cela semble plus simple que ce ne le sera en réalité car la plupart des jeunes du coin n'ont encore jamais entendu ces mots."

Entre-temps, 25 personnes se sont déjà inscrites à Molengeek, ce qui représente cinq équipes. L'âge moyen est de 24 ans. "Pour cette première édition, l'objectif n'est pas encore que les équipes présentent un produit fini opérationnel", poursuit Verney-Carron.

"Je pense qu'il n'y aura guère de développeurs présents. Nous allons donc surtout nous focaliser sur les phases de concept et d'idéation, ainsi que sur le modèle commercial. De plus, il ne faut plus aujourd'hui être nécessairement programmeur pour mettre en oeuvre un site d'e-commerce ou une appli mobile."

Y aura-t-il néanmoins des lauréats? "Evidemment", conclut Geoffroy. "Personne d'autre que le bourgmestre de Molenbeek présidera le jury, et Impulse.Brussels proposera des sessions de formation et de coaching aux gagnants. Les starters ayant du potentiel seront aussi hébergés temporairement au sein du Centre d'Entreprises de Molenbeek.

En savoir plus sur:

Nos partenaires