YouTube renonce à Adobe Flash au profit de HTML5

28/01/15 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Datanews

Visionner une vidéo sur YouTube se fera désormais en HTML5 et plus avec Flash. Les utilisateurs ne verront guère de différence, mais ce choix indique que les jours fastes d'Adobe Flash sont passés.

YouTube renonce à Adobe Flash au profit de HTML5

. © .

YouTube supporte depuis quatre ans déjà HTML5, mais livrait encore et toujours majoritairement ses vidéos via Adobe Flash. La raison en incombait à HTML5 même qui était alors encore relativement nouveau et qui ne disposait pas encore de quelques possibilités lui permettant de devenir la technologie vidéo par défaut.

Sur son blog, Google annonce que tel est à présent le cas. C'est ainsi que HTML5 supporte désormais Adaptive Bitrate (ABR). Voilà qui permettra d'adapter la qualité d'une vidéo à la vitesse du réseau. Cela signifie que la reproduction d'une vidéo sur une moins bonne connexion débutera souvent en qualité inférieure, afin de réduire la durée d'attente. "ABR a réduit le tamponnage (buffering) au niveau mondial de plus de cinquante pour cent, voire de quatre-vingts pour cent sur des réseaux très denses", écrit Richard Leider, Engineering Manager chez Google.

HTML5 devient le standard sur YouTube, si vous surfez avec Chrome, Internet Explorer 11, Safari 8 et la version bêta de FireFox. Il utilise l'open VP9 codec qui, selon Google, consomme jusqu'à 35 pour cent de bande passante en moins. Mais pas de panique: si vous surfez avec un navigateur plus ancien, vous pourrez encore et toujours recourir à Flash en tant que technologie vidéo.

Flash, le déclin

Le choix de YouTube, la principale plate-forme vidéo en ligne au monde, est un sale coup pour Adobe. Précédemment, Netflix, Apple, Microsoft et le concurrent Vimeo avaient aussi fait le pas vers HTML5.

Ce choix est une mauvaise nouvelle pour Adobe, qui a détenu avec Flash le standard vidéo et multimédia non officiel des années durant. Mais Flash est aussi régulièrement pris pour cible. Comme il s'agit d'une technologie très populaire, des problèmes de sécurité sont découverts à tout bout de champ. En outre, il convient d'installer Flash à part, contrairement à HTML5 qui fonctionne par défaut sur les navigateurs modernes.

Le déclin de Flash est annoncé depuis quelques années déjà. C'est ainsi que Flash pour Android s'est avéré dans la pratique très énergivore, et qu'Apple ne voulait absolument pas de Flash pour son iPhone. Ce débat prit du reste une telle dimension que Steve Jobs en personne rédigea une lettre ouverte dans laquelle il défendit le blocage de cette technologie sur l'iPhone. Cela ne signifie cependant pas que cela a plongé Adobe dans les problèmes car ensuite, l'entreprise fit le choix de se focaliser davantage sur une technologie alternative.

En savoir plus sur:

Nos partenaires