Une lutte d'enchères pour Draka

23/11/10 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Datanews

Après Nexans et Prysmian, voici à présent que la chinoise Tianjin Xinmao lance une offre sur le spécialiste néerlandais de la fibre optique, Draka.

Une lutte d'enchères pour Draka

Après Nexans et Prysmian, voici à présent que la chinoise Tianjin Xinmao lance une offre sur le spécialiste néerlandais de la fibre optique, Draka.

Xinmao semble aujourd'hui être en pole position pour racheter Draka. L'entreprise a en effet proposé 20,50 euros au comptant par action, soit un petit milliard d'euros en tout. C'est nettement plus que les 15 euros par action offerts par la française Nexans en octobre et les 17,20 euros mis sur la table par l'italienne Prysmian.

Chez Draka, l'on avait déjà réagi de manière enthousiaste à l'offre de Prysmian. Mais personne ne sait à présent à quoi s'attendre avec celle de Xinmao: cette entreprise chinoise est-elle sérieuse et quels sont ses projets pour Draka? Le groupe industriel Xinmao est actif sur bien plus de marchés que simplement celui de la fibre optique et des câbles.

Provisoirement, tout le monde s'emble d'accord sur le fait que l'avenir est à une synergie avec Prysmian. Mais il convient d'attendre la décision que prendra l'actionnaire principal, Flint Beheer, la société d'investissements de la famille Fentener de Vlissingen.

Draka occupe 9.600 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires