Un tricheur de Pokémon Go entraîne une grande partie du réseau Proximus dans sa chute

19/08/16 à 17:18 - Mise à jour à 17:17

Source: Datanews

Nombre de clients Proximus ne peuvent actuellement pas jouer à Pokémon Go. Niantic aurait en effet bloqué une grande partie du réseau, après qu'un joueur ait tenté de tricher avec une carte SIM de l'entreprise.

Un tricheur de Pokémon Go entraîne une grande partie du réseau Proximus dans sa chute

. © .

Un joueur explique dans un message posté sur Reddit et entre-temps supprimé qu'il a effectué hier avec une carte SIM Proximus des tests avec mille comptes sur le jeu. Tout comme Base, Proximus ne facture pour le moment pas les données pour Pokémon Go, ce qui rend le réseau idéal pour ce genre d'abus.

Mais Niantic, l'auteur du jeu, ne se laisse pas marcher sur les pieds. Depuis ce matin, des joueurs se plaignent de ne pas pouvoir jouer sur les réseaux 3G ou 4G, mais bien via wifi et ce, alors que les autres applications internet ne posent aucun problème. Tout semble donc indiquer que Niantic a bloqué une grande partie du réseau Proximus sur ses serveurs.

.

. © .

Cette exclusion ne s'applique pas à toutes les cartes SIM, puisque cet après-midi, certains joueurs déclarent qu'ils peuvent de nouveau jouer, alors que d'autres sont encore en toujours dans l'attente.

Niantic avait annoncé précédemment déjà son intention de prendre des mesures à l'encontre des tricheurs avec, à la clé, des exclusions à vie. Il peut s'agir ici de joueurs qui visitent certains emplacements avec de fausses données GPS, mais aussi d'outils permettant de découvrir plus rapidement des Pokémon. Selon l'entreprise, ces outils sollicitent trop lourdement ses serveurs.

Nos partenaires