Un prix Big Brother attribué aux compteurs intelligents

27/01/12 à 13:03 - Mise à jour à 13:03

Source: Datanews

En marge du congrès 'Computers, Privacy & Data Protection' de Bruxelles, la Ligue des Droits de l'Homme a décerné ses prix Big Brother et Winston.

Un prix Big Brother attribué aux compteurs intelligents

En marge du congrès 'Computers, Privacy & Data Protection' de Bruxelles, la Ligue des Droits de l'Homme a décerné ses prix Big Brother et Winston. Pour la deuxième fois, la Ligue des Droits de l'Homme a 'récompensé' par ses prix 'Big Brother' des organisations ou des applications mettant en danger les droits au respect de la vie privée des citoyens. Quant au prix Winston, d'après le nom du personnage principal du livre '1984' d'Orwell, il récompense à l'inverse quiconque ou ce qui favorise ces droits ou aide à les protéger. Cette année, le prix Winston a été décerné au jeu en ligne 'Yoogle.be' développé par l'A.S.B.L. Constant, une association d'artistes bruxellois. Le jeu a été loué pour son approche pédagogique consistant à montrer aux jeunes comme aux adultes les menaces contre le respect de la vie privée sur le web 2.0.

Quant aux prix Big Brother, ils ont été attribués dans les catégories 'pouvoirs publics', 'entreprises' et 'communication et médias'. Pour les pouvoirs publics, c'est la zone de police Westkust qui l'a... emporté (face à des candidats tels les 'bodyscanners' et 'blacklists', une approche de la 'safe party zone' de Courtrai), à cause des mesures de surveillance disproportionnées résultant du principe 'coupable jusqu'à preuve du contraire'. La zone de police Westkust a aussi largement remporté le prix du public. Chez les entreprises, c'est la carte de transport public Mobib qui a décroché le prix (face au software qui diffuse sans autorisation les données personnelles des utilisateurs et face au télémarketing), parce que les données personnelles de l'usager sont insuffisamment sécurisées et en raison de la traçabilité de l'itinéraire suivi par ce dernier. Un représentant de De Lijn (futur utilisateur de Mobib) a reçu le prix et l'a qualifié de 'stimulant' en vue de mettre au point la version propre à De Lijn pour 'remporter le prix Winston l'année prochaine'.

Dans la catégorie 'communication et médias', le prix a été attribué aux compteurs intelligents (face au 'journalisme à scandales' et à l''online behavioural advertising'), en raison des informations que ces compteurs enregistrent sur les 'faits et gestes' des familles d'utilisateurs, ainsi qu'à cause du manque de choix quant à l'installation de ce genre de compteur. Un débat sur les compteurs intelligents avait du reste précédé la remise des prix, au cours duquel l'on avait abordé tant la nécessité de ces compteurs dans un système d'aide à la collectivité avec davantage de sources énergétiques variables (comme le soleil, le vent, etc.) que les dangers de l'excès d'informations et de coupures à distance arbitraires. Eandis a insisté sur le caractère transparent des tests actuels et sur la collaboration avec les organes en matière de respect de la vie privée. L'on y a opposé le prix élevé, les abus possibles, ainsi qu'une plus grande économie d'énergie réalisable, si cet investissement était plutôt consenti dans une meilleure isolation, etc.

Nos partenaires