Un nouveau dénigrement contraint Twitter à revoir (encore) ses règles

16/10/17 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Datanews

Après le bannissement temporaire controversé d'une actrice, qui s'était prononcée contre le viol, Twitter se voit contrainte d'adapter une nouvelle fois ses règles.

Un nouveau dénigrement contraint Twitter à revoir (encore) ses règles

© BELGA IMAGE

Twitter a réagi à la critique selon laquelle elle ciblerait plus intensément les femmes et les victimes de violence que les hommes puissants. Au centre de la nouvelle controverse, on trouve l'actrice Rose McGowan. Celle-ci a été la semaine dernière bannie de son compte Twitter pour s'être montrée extrêmement critique à l'égard d'Harvey Weinstein. Ce dernier, un des grands patrons à Hollywood, aurait importuné des femmes pendant trente ans déjà et est à présent accusé de viol par plusieurs d'entre elles.

Selon Twitter, McGowan a enfreint les règles de la plate-forme dans l'un de ses tweets. Le bannissement dont elle a fait l'objet, est cependant dénoncé, parce que Twitter semble ne pas appliquer systématiquement les règles en question. C'est ainsi que nombre d'utilisateurs n'obtiendraient peu ou pas de réponse, lorsqu'ils lui font rapport de tweets insultants ou carrément menaçants. Le président américain Donald Trump envoie lui-même des tweets qui enfreignent ces règles, comme l'incitation à la violence. Twitter a déjà indiqué que les tweets de Trump sont qualifiés de 'dignes d'actualité' et ne seront donc pas supprimés. Le bannissement quasi immédiat de McGowan est par beaucoup considéré comme une façon de lui imposer le silence.

Jack Dorsey, directeur de Twitter, a à présent promis sur la plate-forme que les règles seront une fois encore adaptées et que l'entreprise les appliquera de manière plus rigoureuse. Cela devrait se faire dans les prochains jours.

Nos partenaires