Un logiciel belge identifie la propagande IS en ligne

08/09/16 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Datanews

Textgain, une émanation de l'Universiteit Antwerpen, a développé un logiciel qui reconnaît les photos des partisans de l'IS. Ce logiciel pourrait être utilisé aussi pour identifier la propagande djihadiste.

Un logiciel belge identifie la propagande IS en ligne

© Reuters

La start-up Textgain avait précédemment déjà mis au point un logiciel permettant de dépister les messages de haine sur Twitter. Les terroristes ou sympathisants modifient cependant leurs méthodes et envoient à présent leurs informations de manière cryptée ou imagée, ce que l'ordinateur ne peut lire. Les chercheurs anversois ont trouvé une solution à ce dernier problème. Sur base de ce qu'on appelle des techniques d'apprentissage en profondeur ('deep-learning'), des milliers de photos d'adeptes de l'IS ont été comparées à celles d'autres utilisateurs, afin de saisir les différences. "Les utilisateurs normaux des médias sociaux partagent principalement des selfies et des photos de leurs animaux domestiques, héros de films, stars sportives et plats préférés", explique Guy De Pauw. "Les partisans de l'IS, par contre, partagent des photos d'armes de guerre, d'explosions, de combattants tués ou pas, et de drapeaux. Notre algorithme d'apprentissage recherche de lui-même des modèles - malaisément interprétables par l'homme - et est actuellement déjà capable d'identifier correctement 85 à 90 pour cent des images. Donnez-nous des millions de photo supplémentaires, et ce pourcentage grimpera sensiblement encore."

Le logiciel pourra être utilisé dans la lutte contre la propagande djihadiste en ligne. "Notre progiciel précédent avait déjà retenu l'attention. Les autorités ont mis des fonds à notre disposition pour le contrôle des médias sociaux. Il est temps à présent de mettre tout cela en pratique, et nous espérons, en tant qu'entreprise, pouvoir participer à une adjudication", ajoute encore De Pauw. (Belga)

Nos partenaires