Trump fait machine arrière sur sa collaboration avec la Russie en matière de cybersécurité

10/07/17 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Le président américain Donald Trump est revenu sur son idée de créer un service de lutte contre les cyberattaques avec la Russie.

Trump fait machine arrière sur sa collaboration avec la Russie en matière de cybersécurité

© REUTERS

Dans un tweet, Trump a fait savoir qu'un service de cybersécurité commun était impossible. "Le fait que le président Poutine et moi ayons discuté d'une unité de cybersécurité ne signifie pas que je pense que cela peut se faire. Ce n'est pas possible", précise Trump lui-même.

Ce tweet est sorti quelques heures après que le président a annoncé au monde que Poutine et lui s'étaient entretenus, lors du sommet du G20 à Hambourg, de la possibilité de créer ensemble un service. Ce dernier devait surtout se concentrer sur les attaques de hackers pendant les élections. Selon Trump, l'heure était venue de "collaborer de manière constructive avec Moscou".

L'idée la plus stupide qui soit ?

La déclaration de Trump n'a pas manqué d'étonner, vu que les États-Unis partent du principe que la Russie s'est immiscée dans les élections présidentielles de l'année dernière. Le plan a suscité de nombreuses réactions, tant chez les Républicains que chez les Démocrates. "Ce n'est pas l'idée la plus stupide que j'aie entendue, mais ça n'en est pas loin", a par exemple déclaré le sénateur républicain Lindsey Graham.

"De toute évidence, le président américain Donald Trump n'est pas encore prêt, à ce stade, à collaborer dans le domaine de la cybersécurité", a réagi lundi un fonctionnaire russe au dernier tweet de Trump.

Nos partenaires