Toshiba va supprimer un tiers de sa production de mémoires

19/12/08 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Toshiba va réduire de 30 pour cent sa production de puces de mémoire flash dans la co-entreprise qu'elle partage avec Sandisk.

Toshiba va réduire de 30 pour cent sa production de puces de mémoire flash dans la co-entreprise qu'elle partage avec Sandisk.

Le fabricant électronique Toshiba va freiner sa fabrication de puces de mémoire flash. L'usine Yokkaichi installée au Japon, une coentreprise ('joint venture') partagée avec le fournisseur de mémoires Sandisk, produira en effet substantiellement moins dès janvier 2009, puisqu'il s'agira d'une diminution de trente pour cent.

Toshiba explique qu'elle prend cette mesure radicale du fait que la demande de puces de mémoire est en forte chute. Cela concerne la demande de la part tant des utilisateurs finaux (clés USB et cartes de mémoire par exemple) que d'autres fabricants électroniques (pour des lecteurs musicaux et SSD notamment). La crise des crédits constitue la principale cause du recul de la demande.

En outre, Toshiba prévoit un arrêt de sa production en fin d'année. La fabrication des plaquettes à puce ('wafers') de 300 millimètres sera ainsi interrompue pendant quasiment deux semaines. Et celle des anciennes plaquettes de 200 millimètres sera arrêtée durant quatre jours.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires