Test: une robuste caméra de surveillance offrant une excellente qualité d'image

18/04/16 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Brickcom Corporation est une entreprise taïwanaise moins connue chez nous, mais qui, au niveau mondial, est l'un des principaux fournisseurs de solutions de vidéosurveillance complètes basées IP. Depuis peu, elle dispose d'un distributeur belge. C'était pour nous l'occasion de tester une caméra en réseau Brickcom. La VD-E200Nf-00 sphérique est une caméra de type 'dôme' résistant au vandalisme de la série 'budget'.

Test: une robuste caméra de surveillance offrant une excellente qualité d'image

© ..

Brickcom Corporation est active depuis plus de vingt ans déjà dans le secteur de la sécurité IP. Elle se positionne comme un "one stop shop" en solutions de vidéosurveillance en réseau. L'entreprise possède des filiales sur tous les continents et effectue tous les développements de produits en interne.

Depuis peu, l'entreprise dispose aussi d'un distributeur exclusif pour le Benelux, Deltalink, une firme créée en 1991 qui distribue de l'équipement réseautique. Deltalink distribue d'autres marques technologiques connues telles Fanvil (téléphonie IP), Fortinet (sécurité réseautique), Qnap (serveurs nas), Vision (alimentations de secours) et ZyXEL (appareils de communication).

Brickcom propose une gamme étoffée de caméras IP de toutes formes courantes: cubique ("cube" et "fixed box"), sphérique ("dome") et circulaire ("bullet"). Les séries "budgetary" et "universal" sont des variantes économiques.

La "high performance & resolution series" plus chère comprend des caméras offrant des gadgets supplémentaires comme l'Intelligent Video Analysis (IVA), permettant par exemple à la caméra de compter de manière indépendante le nombre de personnes dans une image de surveillance ou d'émettre une alarme en cas de modification d'un fragment spécifique de l'image.

Une troisième série, "unique", se compose elle de modèles spéciaux comme l'Hydra, une mini-caméra méga-pixel en réseau, une caméra IP à 360° avec vision nocturne et résolution Full HD, ainsi que le Speed Dome à 30 fps Full HD streaming, avec vision nocturne et zoom optique 30x.

Toutes ces caméras peuvent être combinées à l'un des serveurs de gestion vidéo basés Linux autonomes (vms) de la marque, dont le top-modèle est capable d'enregistrer 32 flux simultanés. Si l'on en veut encore plus, il existe le logiciel vms, disponible à part, à installer sur le matériel propre, ce qui permet à une seule installation de capter jusqu'à 64 flux vidéo simultanés.

En outre, Brickcom dispose aussi d'une solution logicielle CMS plus étendue permettant de surveiller plusieurs sites séparés jusqu'à un maximum de 1.024 canaux vidéo. Les caméras Brickcom sont aussi supportées par les logiciels de vidéosurveillance de systèmes d'exploitation nas populaires tels Qnap, Thecus et Synology.

Sony Exmor

La caméra sphérique VD-E200Nf-00 de type "dome" de la série 'budget' offre une qualité de construction et un équipement qui ne font cependant pas du tout penser à un appareil à prix budget. C'est ainsi qu'elle incorpore un capteur d'image Sony Exmor à résolution 1.080p Full HD et amélioration des couleurs wdr.

Le boîtier fabriqué en aluminium anodisé blanc résiste au vandalisme, conformément à la spécification IK10. Cette norme est basée sur un test par lequel un objet de 5 kg tombe sur la caméra d'une hauteur de 40 cm.

De plus, cette caméra IP convient aussi pour une utilisation extérieure. Elle est protégée contre la poussière dense et les fortes averses de pluie, conformément aux normes IP66. La VD-E200N1-00 peut enregistrer en continu et convient donc pour la vidéosurveillance 24 heures 24 et 7 jours sur 7.

A l'arrière, on trouve un câble à montage fixe avec port Ethernet et connecteur d'alimentation 12V. L'alimentation n'est pas fournie d'origine. Normalement, il convient de combiner cette caméra à un commutateur Power over Ethernet (PoE), afin qu'un seul câble suffise. Néanmoins, vous pourrez également utiliser la caméra avec une alimentation externe ordinaire. Brickcom en vend du reste plusieurs modèles.

Mise en service

Pour fixer la caméra au mur ou au plafond, enlevez d'abord le couvercle métallique avec la clé Allen fournie. Vous pouvez utiliser le gabarit papier qui se trouve dans l'emballage pour pointer et forer les trois trous requis.

Placez ensuite les armatures en plastique fournies d'origine dans les orifices prévus à cet effet. Il convient ensuite de fixer en place la caméra avec les vis, puis de remettre le couvercle. Branchez maintenant la caméra sur un commutateur Ethernet.

Installez le logiciel EasyConfig qui se trouve sur le CD livré d'origine pour trouver le numéro IP. Ce dernier se trouve aussi sur la page d'informations de votre routeur. Ensuite, ouvrez la page de gestion de la caméra dans un navigateur web. Il n'y a pas d'assistant de réglage. Lorsque vous surfez vers la caméra, vous aboutissez directement dans le "Live View".

Gestion

Via le menu de configuration, vous pouvez modifier de nombreuses options. A gauche, il y a un menu avec toutes sortes d'options, alors qu'au centre, vous trouverez les détails et découvrirez l'image de la caméra. La résolution est réglable en plusieurs étapes oscillant entre 320×200 et 1.920×1.080 pixels, où 1.280×720 pixels est le réglage par défaut.

Le bitrate (débit binaire) de chacun des deux flux vidéo disponibles peut être configuré de manière variable ou fixe entre 64 et 12.000 Kbit/s. Ce qui est pratique aussi, c'est que vous pourrez choisir pour chaque flux séparé le videocodec (H.264 ou Motion-JPEG). Le second flux n'a cependant qu'une résolution maximale de 640×480 pixels.

Malheureusement, vous n'êtes pas obligé de changer le mot de passe par défaut. L'accès https plus sûr est également désactivé d'origine. Pour des raisons de sécurité, on aurait aimé mieux sur ces points.

Possibilité spéciales

Dans l'image de la caméra, vous pourrez configurer jusqu'à trois "motion detection windows" (fenêtres de détection des mouvements) et paramétrer une sensibilité individuelle pour chaque fenêtre. Au lieu que la caméra réagisse alors à tout mouvement, vous pouvez la régler pour recevoir un avertissement uniquement si quelqu'un ouvre une porte par exemple. Si la caméra détecte un mouvement, elle peut envoyer un avertissement, éventuellement accompagné d'une photo et/ou d'un flux vidéo à plusieurs adresses e-mail paramétrables.

Vous pourrez activer ou désactiver la détection des mouvements selon un schéma librement choisi. La caméra enverra également un avertissement par le biais d'une notification http. Autre gadget: le "privacy mask control", par lequel vous pourrez rendre invisibles jusqu'à quatre éléments de l'image pour des raisons de confidentialité.

Via l'appli Brickom Viewer pour iOS et Android, vous pourrez visionner les images de quatre caméras maximum sur un appareil mobile ou une tablette. Cette appli n'offre cependant pas davantage de possibilités. En outre, vous devrez tout paramétrer manuellement.

La caméra intègre un serveur ddns que vous devrez également configurer manuellement. Seuls les utilisateurs ayant la connaissance requise pourront par conséquent visionner extérieurement de manière sûre l'image de la caméra Brickcom.

L'ICR ("infrared cut-removable filter") peut être activé et désactivé manuellement ou selon le schéma. L'ICR bloque en journée les rayons infrarouges pour une meilleure qualité d'image. D'origine, ce filtre est automatiquement désactivé en cas de conditions lumineuses médiocres, afin que la caméra voie mieux dans la pénombre ou l'obscurité.

Conclusion

Même s'il s'agit d'un modèle de la série 'budget', la Brickcom VD-E200Nf-00 Vandal Dome Network Camera est une caméra de surveillance IP sophistiquée, offrant des gadgets spéciaux, comme le flux vidéo Full HD, le masquage de confidentialité et la possibilité de sélectionner les zones pour la détection des mouvements. La qualité de l'image est excellente, mais l'appli mobile de Brickcom est encore très primaire.

Prix conseillé: 199 euros

Source: www.diskidee.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires