Sympac, filiale de KPN, fait ses valises

13/11/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Sympac, à l'entendre le premier fournisseur européen de services mobiles, a fermé ses bureaux en France, Allemagne et Grande-Bretagne. Le 8 décembre, une solution devrait être trouvée pour la Belgique.

Sympac, à l'entendre le premier fournisseur européen de services mobiles, a fermé ses bureaux en France, Allemagne et Grande-Bretagne. Le 8 décembre, une solution devrait être trouvée pour la Belgique.

Suite à la fermeture des trois filiales dans les pays voisins, 25 personnes perdent leur emploi. D'ici la fin de l'année, le bureau belge de Malines devrait également disparaître. Sympac, une division de l'opérateur néerlandais KPN, sera alors intégrée à Getronics, KPN Belgique ou Base. D'ici le 8 décembre, une étude devrait le préciser. Sympac occupe six collaborateurs en Belgique.

Sympac a été fondée en 2005 et s'adresse aux multinationales et aux grandes sociétés proposant une gamme de services mobiles à l'échelle internationale. Elle promet une facture et un support intégrés, ainsi que des ristournes jusqu'à 30%. Ses services sont proposés non seulement sur son réseau propre aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne, mais aussi par des tiers en France, Grande-Bretagne et ailleurs. Sympac possède quelque 50 clients importants, dont ABN Amro, Tessenderlo Chemie, Teva Pharmaceutical Industries (dont le siège européen est à Wilrijk), American Express, Bruynzeel Keukens, Care, Avaya et Imtech.

Nos partenaires