Swissport va tracer les chariots de chargement avec LoRa

23/02/16 à 13:50 - Mise à jour à 13:47

Source: Datanews

A présent que les premiers réseaux LoRa sont déployés, le premier projet commercial est aussi un fait. L'entreprise de traitement des bagages Swissport va en effet équiper ses véhicules et ses chariots de chargement de capteurs à Brussels Airport.

Swissport va tracer les chariots de chargement avec LoRa

Swissport © .

Swissport a déjà testé la technologie avant que Proximus ne lance son réseau LoRa, mais cette fois, il s'agit d'un déploiement commercial. European Datacomm de Zwijndrecht se chargera du déploiement de la solution et traitera durant les trois prochaines années les données via sa plate-forme de datamining. L'installation proprement dite se déroulera de fin mars jusqu'à mi-juin.

Les capteurs, quelque 60 en tout, tiendront à jour notamment la position GPS des véhicules et des chariots de chargement. Mais ils en contrôleront aussi la fréquence de chargement et de déchargement. Ces données seront traitées par European Datacomm, puis renvoyées à Swissport via un tableau de bord pour l'élaboration de rapports internes. L'objectif est que Swissport puisse tirer un rendement optimal de ses véhicules et chariots, et mieux harmoniser ses processus logistiques.

Le gros avantage de LoRa, c'est son autonomie. "Les appareils LoRa offrent une autonomie de plus d'un an, voire de 2 ans dans des applications spécifiques, là où les solutions à base de données GSM sur batterie pouvaient offrir une autonomie maximale de quelques mois seulement", explique Luc Smet, CEO d'European Datacomm à Data News. L'avantage est donc significatif surtout dans les véhicules non motorisés, où le capteur est dépendant d'une batterie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires