Steam renonce au système de vote pour le choix de ses jeux

13/02/17 à 10:39 - Mise à jour à 10:38

Source: Datanews

Valve, le producteur de jeux vidéo à l'initiative de la plate-forme de téléchargement populaire Steam, remplace son programme Greenlight permettant aux utilisateurs de voter pour les jeux publiés sur la plate-forme.

Steam renonce au système de vote  pour le choix de ses jeux

© Valve

Valve remplace son programme Greenlight par 'Steam Direct', qui devrait être mis en ligne au cours du printemps. Selon l'entreprise, le nouveau programme devrait permettre aux développeurs de proposer plus rapidement leurs jeux sur Steam. En lieu et place de la procédure actuelle, par laquelle les concepteurs de jeux (surtout plus modestes) présentaient d'une part leurs créations, alors que d'autre part, les utilisateurs pouvaient voter pour faire connaître leur appréciation, Valve introduit le nouveau Steam Direct. Pour s'y enregistrer, les développeurs doivent cependant se farcir toute une paperasserie et fournir des renseignements fiscaux. Sur son blog, Valve compare ce processus à la demande d'ouverture d'un compte en banque. Un montant devra y être viré pour chaque titre pour servir de manière non-officielle à séparer le bon grain de l'ivraie. On ne connaît pas encore l'importance du montant en question. Pour Greenlight, le droit d'inscription de cent dollars était encore raisonnable.

Le marché du jeu alternatif

Steam est surtout connue pour être une plate-forme de téléchargement de titres 'assez modestes'. Le magasin en ligne propose certes de véritables blockbusters comme Call of Duty et Fifa pour PC, tout en étant aussi l'un des principaux distributeurs de titres 'indie' (indépendants). Il s'agit là de jeux alternatifs créés souvent par de petits studios et qui s'apparentent au genre niche: jeux de puzzle, histoires visuelles, jeux artistiques, de survie, simulateurs de chèvres, etc.

Greenlight était initialement aussi conçu comme une façon d'étendre les types de jeu qui étaient proposés par Steam, à différents groupes de joueurs, selon le producteur sur son blog. Dorénavant, ce ne seront plus quelques personnes chez Steam, mais toute la communauté des joueurs qui aideront à trouver de nouveaux jeux qu'ils apprécient vraiment. "Greenlight nous a permis d'abaisser le seuil pour bon nombre de développeurs souhaitant publier leurs jeux", déclare-t-on chez Valve. Et l'entreprise d'ajouter que la plate-forme accueille maintenant déjà plus de centre titres Greenlight, qui ont chacun gagné au moins un million de dollars. Beaucoup d'entre eux ne seraient jamais arrivés en ligne dans l'ancien système.

Or voici que Greenlight est donc à présent supprimé. Chez Valve, on affirme vouloir encore améliorer le 'pipeline', afin que les développeurs puissent proposer leurs jeux encore plus rapidement en ligne. En outre, l'entreprise a aussi effectué des adaptations à sa plate-forme, de sorte que les joueurs trouvent plus aisément leur chemin à travers la gigantesque gamme de genres et de titres.

Nos partenaires