Quelques bizarreries rencontrées au MWC

01/03/17 à 14:43 - Mise à jour à 14:42

Source: Datanews

Des brosses à dent intelligentes aux lunettes connectées et d'autres choses encore: voici pour vous les gadgets les plus étranges aux caractéristiques les plus étonnantes que nous ayons découverts lors du plus important salon télécom au monde.

Quelques bizarreries rencontrées au MWC

Les visiteurs se pressaient dans les allées du Mobile World Congress de Barcelone (Espagne) le 28 février 2017 © Reuters

On l'oublierait presque, mais le Mobile World Congress, c'est plus que simplement la présentation des tout nouveaux modèles de smartphones. Voici donc pour vous les gadgets les plus étranges aux caractéristiques les plus étonnantes que nous ayons découverts lors du plus important salon télécom au monde.

La brosse à dent à intelligence artificielle

Quelques bizarreries rencontrées au MWC

© ,

.

Comme aujourd'hui, tout nouvel appareil se doit d'être intelligent, l'entreprise française Kolibree présente l'Ara, une brosse à dent dotée - mais oui! - de l'intelligence artificielle. Il s'agit d'une brosse à dent électrique, dont le manche intègre un mini-ordinateur. Ce dernier enregistre les mouvements de la brosse et vous informe par le biais d'une appli si vous avez bien brossé partout. Cette même appli comprend entre autres aussi quelques jeux de type Wii que vous pouvez suivre sur votre téléphone pendant que vous vous brossez les dents, histoire d'apprendre à le faire correctement. Vous aurez droit également à quelques graphiques vous révélant comment faire sur des périodes plus longues.

L'impression au zinc

Quelques bizarreries rencontrées au MWC

© ,

La HP Sprocket n'est certes pas tout à fait nouvelle (elle a été lancée sur le marché fin 2016), mais elle n'en est pour autant pas moins cool. Cette imprimante portable pour smartphone réalise des mini-versions papier de vos selfies (autoportraits). L'appareil a ceci de particulier qu'il n'utilise pas l'encre classique, mais du papier spécial chauffé en des endroits stratégiques. "L'encre est intégrée au papier", selon HP. L'imprimante revient à quelque 140 euros.

La GoPro chinoise

Quelques bizarreries rencontrées au MWC

© ,

Yi est une division du fabricant de smartphones Xiaomi, qui produit des caméras et des drones qui les embarquent. Le petit appareil le plus étonnant ou à tout le moins le plus bizarre de la gamme est la Yi Action Camera. Celle-ci se décline en trois versions: une première sans 4K (YI Action Camera), une autre avec 4K filmant à 30 fps (4K Action Camera) et, enfin, la 4K+ filmant à 60 fps. Tout comme la GoPro plus connue, la Yi est très petite. A l'arrière, on trouve un mini-écran de 2,19 pouces qui recouvre quasiment toute la face de l'appareil et qui constitue le principal panneau de commande de la caméra. Celle-ci effectue des photos au format RAW. Il est possible de filmer jusqu'à 120 minutes en une seule session. La 4K+ n'est pas encore commercialisée, mais la 4K est déjà vendue à quelque 200 euros.

Filtres en temps réel

Quelques bizarreries rencontrées au MWC

© EB

Le Blade v8 est le tout nouveau smartphone que le fabricant chinois ZTE présente au Mobile World Congress. Il s'agit d'un modèle Android à écran de 5,2 pouces, intégrant un appareil photo à selfies de 13 méga-pixels et, surtout, un double appareil photo à l'arrièret, qui vous permet entre autres d'ajouter des effets spéciaux à vos prises de vue, de réaliser des photos 3D semblant sortir tout droit de l'écran, et d'installer des filtres en temps réel sur vos photos. Cela signifie que vous voyez apparaître le résultat final, avant même que vous ayez effectué la prise de vue, et que vous pouvez ainsi encore quelque peu en adapter la composition.

Des Google Glass pour le monde professionnel

Quelques bizarreries rencontrées au MWC

© ,

Vuzix est une entreprise américaine qui produit des lunettes intelligentes, mais ici, on ne parle pas d'intelligence artificielle, mais de réalité augmentée. L'idée sous-jacente aux lunettes n'est guère différente de celle qui avait conduit aux Google Glasses d'il y a quelque temps, mais: "Nous sommes là aujourd'hui, eux pas." La principale différence réside probablement dans le fait que Vuzix cible spécifiquement le marché professionnel. L'entreprise crée le matériel et collabore avec des partenaires tels DHL et SAP pour développer des applis pour ses lunettes. C'est ainsi qu'un collaborateur d'une entreprise peut par exemple recevoir une couche d'informations sur ses lunettes avec des instructions GPS pour la livraison d'un colis. Ou qu'un réparateur se voit projeter le plan d'une machine sur ses lunettes, afin qu'il puisse trouver plus facilement la cause d'une panne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos