Proximus adhère à l'alliance internationale LoRa

07/01/15 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Datanews

Conjointement avec quelques acteurs en vue, Proximus fait son entrée dans une alliance qui milite pour plus de standardisation dans le domaine de l'internet des choses (Internet of Things), M2M et applications Smart City.

Proximus adhère à l'alliance internationale LoRa

© istock

La LoRa (Long Range) Alliance a été annoncé au salon CES. Elle se compose de fournisseurs et d'opérateurs, parmi lesquels l'on retrouve, dès sa fondation, des noms comme IBM, Sagemcom, Cisco, Kerlink, Actility, IMST, Eolane, Microchip, MultiTech et Semtech. Du côté télécom, l'on y recense non seulement Proximus, mais aussi le français Bouygues, KPN (la maison mère de Base Company), SingTel, Swisscom et Fastnet. A l'entendre, Proximus entend jouer un rôle actif dans le développement de l'Internet of Things.

L'interopérabilité entre opérateurs télécoms et la standardisation de la radio-technologie à longue distance, ce qu'on appelle les Low Power Wide Area Networks ou LPWAN, constituent les priorités de la LoRa Alliance. L'objectif est de veiller à ce que les applications ou appareils de demain en IoT, M2M ou smart city puissent s'harmoniser parfaitement.

Le timing de l'alliance est favorable. Même si le terme Internet of Things est utilisé depuis quelque quinze années déjà, la grande vague des appareils connectés (avec lesquels l'on n'appelle ou l'on ne surfe pas) arrive en effet seulement. L'un des défis cruciaux sera de s'assurer que tous ces appareils puissent être connectés au réseau et que ce dernier les accepte. En braquant les spots sur la LoRa Alliance au CES, cette dernière suscite en outre directement l'attention de l'ensemble du secteur technologique (et donc d'une foule de membres potentiels).

Nos partenaires