"On ne me volera pas mon portable"

09/05/06 à 00:00 - Mise à jour à 08/05/06 à 23:59

Source: Datanews

Voilà ce que trois-quarts des propriétaires d'un appareil mobile (ordinateur, GSM, PDA) semblent penser: ils n'utilisent donc pas de solution de cryptage ou de sécurité de l'information sensible stockée sur leur portable. Le fournisseur néerlandais de logiciels de sécurité SafeBoot a réalisé un sondage lors du salon Infosecurity de Bruxelles (en mars dernier) et en publie les résultats aujourd'hui.

Cette petite enquête de SafeBoot ne peut certes pas être qualifiée de vraiment représentative, mais elle donne cependant une tendance intéressante. Sur les 151 personnes qui ont rempli le questionnaire sur le stand de SafeBoot lors du salon Infosecurity, quasiment 70 pour cent ont répondu stocker des informations sensibles ou confidentielles sur leur appareil mobile. Mais ce qui est étrange, c'est que seulement 25 pour cent de ces personnes sécurisent ou cryptent ces informations. Plus bizarre encore: pratiquement tout le monde (90 pour cent) se dit préoccupé à l'idée que ces données pourraient tomber dans des mains indélicates. "On ne me volera pas mon portable", s'empressent d'ajouter toutes ces personnes. "Etonnant", réagit-on chez SafeBoot, "car chaque jour, des dizaines d'ordinateurs portables, de GSM et de PDA sont dérobés en Belgique." Et l'entreprise de répéter une fois encore qu'il existe sur le marché du logiciel de protection de qualité pour les appareils mobiles et plus particulièrement dans sa gamme de produits.

Nos partenaires