Océ supprime 350 emplois

03/04/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Le fabricant néerlandais d'imprimantes, télécopieurs et photocopieurs Océ entend supprimer cette année 350 emplois dans le monde dans le cadre d'un programme d'économies additionnel. Voilà ce qu'a déclaré le président de son conseil d'administration, Rokus van Iperen. Au niveau mondial, la société occupe 24.000 personnes, dont quelque 380 chez Océ-Belgium.

Le fabricant néerlandais d'imprimantes, télécopieurs et photocopieurs Océ entend supprimer cette année 350 emplois dans le monde dans le cadre d'un programme d'économies additionnel. Voilà ce qu'a déclaré le président de son conseil d'administration, Rokus van Iperen. Au niveau mondial, la société occupe 24.000 personnes, dont quelque 380 chez Océ-Belgium.

Van Iperen n'a pas précisé où auraient lieu les coupes sombres dans le personnel, mais a quand même indiqué que les collaborateurs de la vente et de la distribution seraient épargnés. Ces dernières années, Océ a transféré en Asie 80 pour cent de sa production de son siège de Venlo. Le président d'Océ estime cependant improbable le transfert des 20 pour cent d'activités restantes.

En raison de l'insécurité économique ambiante, Océ entend réaliser en 2008 trente millions d'euros d'économies supplémentaires, pour moitié en supprimant des emplois et pour l'autre moitié en contrôlant ses dépenses. Précédemment déjà, Océ avait annoncé vouloir réaliser 50 millions d'euros d'économies par une gestion plus efficace.

Océ est également active en Belgique. Le groupe dispose en effet d'une filiale à Bruxelles, qui occupe plus de 380 personnes. Ceux-ci prennent charge la vente, le marketing et le support des produits et services Océ sur le marché Belux.

Source: Belga

Nos partenaires