Les smartphones avec batterie vide interdits dans l'avion

07/07/14 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Datanews

A la suite d'une étonnante mesure de sécurité, certains aéroports internationaux n'autoriseront pas les appareils électroniques si les passagers ne sont pas en mesure d'allumer l'appareil lors du contrôle de sécurité.

Les smartphones avec batterie vide interdits dans l'avion

A la suite d'une étonnante mesure de sécurité, certains aéroports internationaux n'autoriseront pas les appareils électroniques si les passagers ne sont pas en mesure d'allumer l'appareil lors du contrôle de sécurité. La mesure est imposée par la TSA (Transportation Security Administration), l'organisation américaine chargée notamment de la sécurité dans les aéroports. Celle-ci indique que, lors d'une inspection, les propriétaires d'un appareil doivent être en mesure d'allumer ce dernier. Si cela n'est pas possible, les autorités peuvent refuser l'appareil et soumettre le passager à un contrôle supplémentaire.

La mesure s'applique pour un nombre inconnu d'aéroports internationaux proposant des destinations directes vers les Etats-Unis. La TSA elle-même fournit peu d'informations complémentaires, mais différents médias signalent que le risque existe que des terroristes commettent un attentat avec une bombe ne comportant pas de métal. On ignore comment et où un smartphone déchargé pourrait être utilisé dans ce cadre.

La France tient compte dès à présent de ces nouvelles règles. D'après l'agence de presse néerlandaise Novum, l'aéroport de Schiphol examine encore quelles mesures peuvent être prises. On ignore encore si Brussels Airport va emboîter le pas.

La mesure s'applique à tous les appareils électroniques, mais elle portera en pratique principalement sur les smartphones et, dans une certaine mesure, aussi sur les tablettes et les ordinateurs portables. Précisons toutefois que cette nouvelle mesure n'oblige pas que votre appareil soit entièrement chargé. Il suffit donc qu'il lui reste une capacité minimale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires