Les opérateurs belges taiseux à propos de la neutralité du net

21/12/17 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Datanews

La décision des Etats-Unis d'abolir la neutralité du net n'aura, selon les opérateurs belges, aucun effet pour eux et leurs clients. Mais ils préfèrent ne pas dévoiler un point de vue concret.

Les opérateurs belges taiseux à propos de la neutralité du net

. © .

Data News a effectué un sondage à propos de l'abolition de la neutralité du net aux Etats-Unis auprès de l'association belge des fournisseurs ISPA pour connaître leur avis en la matière. Après quelques jours, il en ressort que l'organisation ne souhaite provisoirement pas avancer un point de vue commun.

Chez Proximus et Telenet, tous deux membres de l'ISPA, nous recevons un 'pas de commentaires' à la question de savoir s'ils sont pour ou contre la neutralité du net. Tous deux se réfèrent au fait que le débat n'est actuellement pas à l'ordre du jour, parce que c'est l'Ordonnance européenne 2015/2120 qui fixe aujourd'hui la neutralité du net. Selon les deux opérateurs, le fait que la législation américaine change, n'aura aucune influence sur leur fonctionnement ou sur le vécu de leurs clients.

Un bonus pour le personnel

Aux Etats-Unis, les opérateurs américains en sont déjà à fêter Noël. C'est ainsi que le câblo-opérateur Comcast annonce qu'il va offrir aux membres de son personnel un bonus de mille dollars environ et qu'il va investir 50 milliards de dollars dans le réseau au cours des cinq prochaines années. La raison directe en est la suppression de la neutralité du net et la nouvelle réduction fiscale entérinée ces dernières semaines par le président Trump.

AT&T déclare également vouloir offrir un bonus similaire à ses milliers d'employés et investir un milliard de dollars dans les réseaux. Mais l'entreprise ne cite, elle, que la réduction fiscale comme raison et ce, même si elle va elle aussi profiter des nouvelles règles s'appliquant à l'internet américain.

Nos partenaires