Lenovo essuie sa plus forte perte depuis longtemps

24/05/18 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Au cours de son dernier exercice, Lenovo a essuyé sa plus lourde perte en neuf ans. Le fabricant chinois d'ordinateurs et de smartphones a souffert entre autres des nouvelles règles fiscales appliquées aux Etats-Unis. De plus, les coûts d'exploitation de l'entreprise électronique ont augmenté.

Lenovo essuie sa plus forte perte depuis longtemps

© Reuters

Suite à la réforme fiscale américaine, Lenovo a été forcée d'amortir un montant de 400 millions de dollars. A cause de ce poste de coûts supplémentaires, le fabricant de PC a essuyé une perte de 189 millions de dollars. L'année précédente, Lenovo avait encore enregistré un bénéfice de 535 millions de dollars, entre autres grâce à la vente de composants industriels.

Au cours du dernier exercice, qui se terminait fin mars, Lenovo a pourtant vendu davantage de PC et d'appareils intelligents. Le chiffre d'affaires de cette division a grimpé de 8 pour cent à 32,4 milliards de dollars.

Les apports des ventes de téléphones mobiles ont par contre régressé de 6 pour cent à 7,2 milliards de dollars. Lenovo entend par conséquent effectuer d'importantes coupes sombres dans les coûts de cette division et se concentrer davantage sur l'Amérique du Nord et du Sud. Dans ces régions, la division des smartphones a en effet vendu nettement plus qu'il y a un an.

Lorsque Lenovo racheta Motorola de Google en 2014, le géant chinois avait l'ambition de rendre les smartphones Moto de nouveau rentables. L'entreprise n'a jusqu'à présent pas réussi et ce, malgré différentes restructurations, à sortir la division Motorola du rouge. En mars, Lenovo annonçait le licenciement de quasiment la moitié de ses collaborateurs Motorola à Chicago. En outre, elle arrêta aussi le téléphone Moto X5 et les Moto Mods.

Nos partenaires