Le streaming représente plus de la moitié des rentrées musicales

31/03/17 à 11:46 - Mise à jour à 11:45

Source: Datanews

La popularité croissante de services tels Spotify et Apple Music aide l'industrie musicale à redresser un peu la tête, même si le chemin est encore long.

Le streaming représente plus de la moitié des rentrées musicales

© Reuters

2016 a été une bonne année pour la diffusion musicale. Voilà ce qui ressort des chiffres annuels de l'organisation musicale américaine RIAA (Recording Industry Association of America). Pour la première fois, l'industrie musicale américaine a gagné plus d'argent avec le streaming qu'avec toutes les autres formes de vente (téléchargements, tonalités d'appel, albums physiques). Parmi ces services de diffusion (streaming), on trouve par exemple Spotify, TIDAL, Apple Music, Pandora, SiriusXM, YouTube et Vevo.

L'industrie musicale a empoché l'année dernière 7,7 milliards de dollars, soit plus de 11 pour cent en plus qu'en 2015. C'est là la plus forte croissance enregistrée par cette industrie depuis 1998. Cette année-là, on avait cependant vendu six fois plus de CD qu'aujourd'hui. Le streaming a représenté l'année dernière 51 pour cent du montant total des ventes et a permis ainsi à l'industrie musicale de s'emparer d'une plus grande part du gâteau que tout le reste. En 2011, la diffusion ne représentait encore que 9 pour cent du marché.

Le marché sort de sa torpeur

Globalement, l'industrie musicale ne vend plus aux Etats-Unis que la moitié que ce qu'elle écoulait en 1999. Après s'être opposée des années durant à l'influence d'internet, il semble tout de même aujourd'hui que cette industrie est enfin prête à accueillir à bras ouverts le concept de la 'musique numérique'. Ou comme le dit Cary Sherman, CEO de la RIAA: "L'industrie musicale est un précurseur de la transition numérique."

Le fait que l'industrie croît de nouveau un peu, est une bonne nouvelle pour les labels discographiques américains, selon Sherman sur le site web Medium: "Cela signifie que les soins de longue durée apportés au marché du streaming émergent commencent enfin à porter leurs fruits. Mais cela ne compense pas encore le retard pris ces quinze dernières années."

Quasiment 23 millions d'Américains paient aujourd'hui pour un service de streaming à raison de 2,5 milliards de dollars. Spotify est le principal service avec ses 50 millions d'utilisateurs de par le monde. On trouve ensuite Apple Music qui annonçait l'année dernière posséder plus de 20 millions de clients.

Nos partenaires