Le 'shutdown' des autorités américaines entrave les tests de la fusée de SpaceX

23/01/18 à 09:31 - Mise à jour à 09:31

Les services publics américains sont actuellement à l'arrêt, ce qui empêche la firme aéronautique SpaceX d'effectuer des tests sur sa fusée Falcon Heavy. SpaceX ne peut en effet plus compter sur le soutien indispensable de la force aérienne.

Le 'shutdown' des autorités américaines entrave les tests de la fusée de SpaceX

© REUTERS

Le lancement d'une fusée Falcon Heavy a été postposé pour une durée indéterminée suite au shutdown gouvernemental américain. SpaceX voulait effectuer des tests au départ de l'historique Kennedy Space Platform, lieu de départ des missions Apollo vers la lune, mais ces tests sont à présent remis en question.

Force aérienne clouée au sol

La Falcon Heavy aurait normalement dû faire l'objet d'un test dénommé 'static fire' impliquant le fonctionnement de l'ensemble des 27 moteurs de la plate-forme de lancement. L'entreprise aéronautique peut ainsi savoir si sa fusée est prête ou non pour les prochaines missions.

Pour ce genre de tests, SpaceX compte habituellement sur le support du 45th Space Wing de la force aérienne américaine, impliquée dans la sécurité générale lors de lancements de fusées. A cause du 'shutdown', le personnel civil de la force aérienne est cependant placé en situation non-active, ce qui fait qu'aucun lancement de fusée ne peut provisoirement avoir lieu.

Planning perturbé

John Taylor, le porte-parole de SpaceX, a expliqué à The Verge que le 'shutdown' perturbait complètement le planning de la firme. Normalement, l'objectif était en cette période de l'année d'effectuer un test 'static fire', afin qu'un véritable test de vol puisse être prévu plus tard ce mois-ci. Taylor a aussi affirmé que SpaceX avait dans un premier temps encore espéré que les problèmes n'auraient pas d'impact sur le planning des tests, mais dès à présent, la firme table sur un test de vol en février.

En outre, le 'shutdown' impactera aussi directement toutes les missions spatiales commerciales planifiées par SpaceX en ce début d'année, selon le porte-parole. Le gouvernement luxembourgeois voulait par exemple ce mois-ci encore mettre en orbite autour de la Terre un satellite de communication au moyen d'une fusé de SpaceX. Cette mission est donc postposée.

Le sénat américain préparerait actuellement un plan prévoyant temporairement de nouveaux budgets pour les autorités américaines. Si le vote s'avère positif, la firme aéronautique espère encore limiter le plus possible les dégâts.

Nos partenaires