Le progiciel intégré, parent pauvre de la PME

04/04/14 à 09:07 - Mise à jour à 09:07

Source: Datanews

Seule une entreprise belge sur 3 (35%) utiliserait un progiciel pour l'automatisation de ses processus administratifs. Dixit une étude d'Afas Software, éditeur de... logiciels intégrés

Le progiciel intégré, parent pauvre de la PME

Selon une enquête menée auprès de 544 sociétés de taille moyenne à plus grandes par Afas Software, spéciaisée dans les logiciels administratifs intégrés pour PME, la majorité des sociétés (52%) réalisent encore leurs processus administratifs, comme la facturation ou la gestion des ressources humaines, sans le recours à une solution informatique. Elles sont en revanche 35% à recourir à un progiciel intégré.

Le prix d'une solution intégrée jouerait un rôle majeur pour 48% des entreprises dans le choix d'une solution, alors que les caractéristiques innovantes n'influencent que 13% des sociétés dans leur décision.

Certes, 62% des entreprises s'attendent à ce que l'information soit davantage numérisée dans les 2 prochaines années. De même, 54% estiment que l'information devra être disponible partout, dans le cadre du nouvel environnement de travail flexible. De même, près de la moitié des entreprises (49% pour être précis) envisagent de travailler davantage dans le cloud.

En revanche, seul un répondant sur 3 (30%) envisage de se doter d'un nouveau progiciel ERP ou HR dans les 2 années à venir. En l'occurrence, ces nouvelles solutions concerneront la gestion financière pour 31% des sociétés et la gestion des workflows pour 22% d'entre elles.

Nos partenaires