Le Darkweb mondial: coup d'oeil dans les entrailles du commerce internet illégal

05/11/14 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Datanews

Un expert dans le domaine du commerce de drogue en ligne secret nous a autorisés à jeter un coup d'oeil dans son monde. 'Il ne faut plus attendre dans des coins obscurs des dealers parfois dangereux, mais il vous suffit de commander et de recevoir le produit voulu dans votre environnement familier.'

Le Darkweb mondial: coup d'oeil dans les entrailles du commerce internet illégal

© iStock

L'information est une force à une époque, où les écoliers de primaire reçoivent des cours de programmations et où les parents éprouvent parfois encore des difficultés à télécharger le dernier épisode de Game of Thrones. Ces derniers temps, l'on parle beaucoup d'un monde en ligne obscur d'où partiraient en un tournemain un kilo d'héroïne et deux revolvers dans un bel emballage pour se retrouver ensuite devant votre porte.

Il était donc temps de se plonger dans des pratiques qui restent généralement à l'abri du regard du brave citoyen. Un expert, qui souhaite garder l'anonymat, nous explique ce qu'est vraiment ce qu'on appelle le Darkweb, comment et pourquoi l'on utilise les Bitcoins et ce qui rend le commerce en ligne si populaire.

'Le Darkweb est un portail en ligne sur lequel les opérations sont inimitables', explique-t-il. 'Chaque opération que vous effectuez sur le web ordinaire, vous transforme en cible potentielle. Le fait que vous sollicitiez un emploi d'escort girl/boy, puis que vous commandiez comme présent de Saint Nicolas pour toute votre famille treize exemplaires de Mein Kampf, cela n'échappe pas au FBI. Alors que chaque opération via le Darkweb est cryptée et ne peut donc être découverte.'

L'on parle beaucoup de ce qu'on appelle les marchés (market places) illégaux sur le Darkweb. Quels produits y propose-t-on? 'Outre les drogues, il existe quatre grands secteurs commerciaux: armes, fausse monnaie, pornographie et tueurs à gage. Sur ce dernier point, je suis sceptique. Ce qu'on y voit, ce sont des publicités avec des posters comme ceux de films d'action, où l'on annonce que vous pouvez louer pour quatre mille dollars trois tueurs formés par la CIA, afin d'abattre votre ennemi juré. Mais je n'y crois pas.'

Que penser de la pornographie illégale?

'Malheureusement, il y a sur le Darkweb de nombreux marchés où l'on trouve du contenu pédopornographique, ce qui est absolument odieux. Heureusement, il s'y applique un contrôle social interne strict. Tout comme dans les prisons, il existe sur le Darkweb une solide hiérarchie, où le pédophile se trouve tout en bas de l'échelle sociale. Le gestionnaire d'un marché peut bloquer certains vendeurs. Il y a actuellement une tendance vers des marchés où l'on ne peut vendre qu'une seule sorte de produit. Il y est alors interdit de proposer n'importe quel article.'

Souvent, l'on paie avec des Bitcoins sur les marchés en ligne. Qu'est-ce qu'un Bitcoin?

'Le Bitcoin est un moyen de paiement, développé à partir d'une idéologie. Il y avait un grand besoin d'une monnaie libre avec laquelle il est possible de faire des affaires sans l'intervention de banques et d'autorités. Le Bitcoin est la réponse à ce besoin.'

Le Bitcoin est-il une monnaie tangible?

'Non. Pour le dire simplement, un Bitcoin est un code, une série de signes, unique au monde. Comme dans le cas de l'or et des diamants, il n'y en a qu'une quantité limitée disponible. Dans le cas du Bitcoin, cette quantité est de 21 millions.'

Que vaut le Bitcoin?

'Au début, le Bitcoin ne valait que 10 euros, alors qu'aujourd'hui, il vaut 265 euros. Cette hausse de valeur exorbitante est due à trois éléments: la lucrativité des investissements dans la monnaie, la faible quantité de taxe que l'on paie sur les achats avec ce moyen de paiement, et la popularité du maintien de la confidentialité.'

Peut-on expliquer ainsi la popularité du commerce en ligne illégal?

'Le commerce en ligne de produits illégaux offre un grand nombre d'avantages par rapport au commerce dans la rue et ce, tant pour l'acheteur que pour le vendeur. Il ne faut plus attendre dans des coins obscurs des dealers parfois dangereux, mais il vous suffit de commander et de recevoir le produit voulu dans votre environnement familier. L'on n'a plus à faire avec des gens.'

Ce mois-ci, l'on a recensé quatre décès lors d'un festival de danse à Amsterdam suite à l'utilisation de drogues de mauvaise qualité. Qu'en est-il de la qualité des produits que l'on commande en ligne?

'Un marché en ligne est un réseau social. Sur des publicités, l'on peut faire des commentaires. De même, il est possible d'émettre un avis sur un produit ou un vendeur, et un acheteur potentiel peut lire ces réactions et jugements. Cela génère un contrôle strict.'

Comment fonctionne cette forme de contrôle de qualité dans la pratique?

'Les clients aiment donner leur avis. Si votre produit ne reçoit que de mauvais jugements de la part des acheteurs, il est improbable que vous attiriez d'autres clients. Si seulement cinquante pour cent des commandes que vous envoyez, atteignent leurs destinataires, un client potentiel ne voudra pas prendre le risque que l'argent qu'il est prêt à dépenser, parte en fumée. La qualité ne peut être garantie, mais en tant que vendeur, vous n'avez guère d'intérêt à fournir de mauvais produits. Avec de mauvais jugements, vous n'attirerez évidemment pas de nouveaux clients.'

Récemment, le gouvernement néerlandais a annoncé le projet ITOM. L'une des mesures prévues est de rendre les transactions Bitcoins traçables. Qu'en est-il?

'Je ne pense pas que cette mesure ait une chance de réussir. L'argent que l'on gagne en faisant du commerce avec les Bitcoins, l'on ne va pas le virer sur des comptes en banque dans des pays où votre confidentialité n'est pas garantie et les taxes sont minimes. Comme cela se fait depuis très longtemps déjà avec l'argent gagné par du commerce illégal. Il restera toujours des pays, qui décideront de ne pas collaborer à ce genre de projets.'

Une autre mesure est l'application de davantage de contrôles plus efficients sur les envois par la poste et les fournisseurs de colis habituels. Cette mesure a-t-elle une chance de réussir?

'Le risque qu'un commerçant soit touché par cette mesure, est nettement plus important. En raison de l'image que les Pays-Bas ont à l'échelle internationale, les envois qui en arrivent sont nettement plus contrôlés que ceux provenant de la plupart des autres pays. Ce que l'on constate déjà, c'est que des commerçants se déplacent dans des pays voisins comme la Belgique, où le commerce est nettement plus aisé en raison d'un contrôle moins sévère. Donc ici encore, il ne s'agit pas d'une mesure qui va faire disparaître le commerce illégal, mais qui le fera simplement se déplacer vers des endroits, où les contrôles sont moins stricts.'

Enfin: une troisième mesure que le gouvernement néerlandais veut prendre, c'est l'identification des commerçants en faisant des pseudo-achats. Cela va-t-il effrayer les commerçants?

'Cette mesure s'est avérée efficiente dans le passé déjà et devrait être pour les commerçants une raison pour faire davantage attention à ce qu'ils font. Ross Ulbricht, le soi-disant créateur de Silk Road, aussi appelé l'Amazon.com des drogues illégales, a été identifié, parce qu'il voulait louer un tueur à gage via le Darkweb. L'annonce était en fait contrôlée par le FBI, ce qui a provoqué son arrestation et sa poursuite en justice. Si l'on trouve quelqu'un de cette façon, tout négociant réfléchira désormais probablement à deux fois avant de vendre et d'acheter.'

Stampmedia/AP

En savoir plus sur:

Nos partenaires