La voiture solaire des étudiants louvanistes atteint pour la première fois sa vitesse maximale

09/08/17 à 18:09 - Mise à jour à 18:09

Source: Belga

Lors de tests effectués sur le circuit de Lommel, la 'Punch 2' a atteint pour la première fois la vitesse maximale ciblée de 120 kilomètres/heure. La voiture solaire, construite par des étudiants ingénieurs de la KU Leuven, semble ainsi prête à participer au championnat du monde qui aura lieu en Australie.

La voiture solaire des étudiants louvanistes atteint pour la première fois sa vitesse maximale

© .

La voiture, qui roule entièrement à l'énergie solaire, est le résultat d'une collaboration entre les étudiants ingénieurs industriels et 140 partenaires. La Punch 2 affrontera d'autres voitures solaires lors du Bridgestone World Solar Challenge qui a lieu tous les deux ans en Australie.

Les organisateurs ont cette année limité le panneau solaire autorisé à quatre mètres carrés, ce qui est nettement inférieur à la taille permise lors de l'édition précédente. Cela n'a cependant posé aucun problème étant donné que les panneaux solaires sont aujourd'hui nettement plus efficients que ceux d'il y a deux ans. Pour concevoir le modèle le plus aérodynamique, plus de 500 modèles différents ont été simulés. Le cockpit pour le conducteur a été réalisé sur mesure après un scan 3D.

C'est fin juin que la Punch 2 a été présentée à Planckendael. Puis des tests ont été effectués, afin d'optimaliser les détails. A présent, la voiture solaire compte déjà quelque 1.500 kilomètres au compteur. Sur le circuit de Lommel, elle a pour la première fois atteint sa vitesse maximale de 120 kilomètres/heure. Une vitesse supérieure n'a aucun sens dans la mesure où la vitesse est limitée à 120 kilomètres/heure sur le réseau routier public australien. La voiture semble donc parée pour la course de 3.021 km qui démarrera le 8 octobre de Darwin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires