La voiture autonome rend les autres véhicules en circulation plus économes

11/05/17 à 13:46 - Mise à jour à 13:49

Quelques voitures autonomes suffisent déjà pour rendre le trafic automobile aux alentours nettement plus fluide. Voilà ce qui ressort d'expériences réalisées aux Etats-Unis. Or un trafic plus fluide réduit sensiblement la consommation totale de carburant.

La voiture autonome rend les autres véhicules en circulation plus économes

© iStockphoto

Dans le trafic automobile, le problème, c'est que les conducteurs freinent souvent outre mesure, ce qui a des conséquences sur les véhicules qui les suivent. Par une réaction en chaîne, les véhicules circulant sur la même bande rouleront toujours plus lentement. S'il y a beaucoup de trafic et si les distances entre les véhicules sont réduites, cela peut même générer ce qu'on appelle des embouteillages fantômes.

'Stop-and-go'

Ce comportement 'stop-and-go' empêche la fluidité du trafic, accroît la consommation de carburant et provoque des accidents. En présence de quelques voitures autonomes seulement, il est possible de résoudre en grande partie déjà ce problème, selon des chercheurs de l'université d'Illinois (Etats-Unis).

"Nos expérimentations démontrent qu'on peut éliminer les vagues 'stop-and-go' causées par le comportement routier humain, si cinq pour cent seulement des véhicules sont automatisés et soigneusement contrôlés", déclare le responsable des chercheurs Daniel Work.

Quarante pour cent de consommation en moins

Son équipe a mené toute une série d'expérimentations dans les rues de la ville de Tucson (dans l'état d'Arizona). Une seule voiture autonome y a roulé sur une bande de circulation en compagnie d'au moins vingt voitures classiques. Elle est parvenue à réduire fortement le freinage incessant des autres véhicules et à éviter les embouteillages fantômes. Quant à la consommation de carburant des voitures impliquées, elle a baissé sensiblement.

"En contrôlant la vitesse de la voiture autonome, nous avons pu fluidifier le flux du trafic", explique Work. Pour la première fois, des chercheurs ont démontré par voie expérimentale que même un petit pourcentage de ce genre de véhicule peut avoir un impact significatif sur le trafic. En éliminant les vagues, la consommation de carburant a diminué de quarante pour cent.

Les limitations de vitesse seront-elles superflues?

Aujourd'hui, le flux du trafic est surtout tenu sous contrôle par les limitations de vitesse. "L'utilisation d'un nombre limité de voitures autonomes pourrait les rendre superflues", poursuit Work. "Mais d'autres recherches encore s'avèrent nécessaires", affirme-t-il. "Nous devons encore mieux comprendre comment les voitures autonomes et les conducteurs normaux peuvent s'influencer mutuellement."

Selon les chercheurs, la technologie 'adaptive cruise control' utilisée pleinement actuellement déjà peut aussi aider à rendre le trafic plus fluide. Grâce à cette technique, une voiture adapte en effet automatiquement sa vitesse à celle du véhicule qui la précède.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos