La Commission européenne veut brider la puissance des géants technologiques

11/05/17 à 09:57 - Mise à jour à 09:56

La Commission européenne entend prendre des mesures supplémentaires, afin de réprimer la puissance d'entreprises telles Google, Apple et Facebook. Voilà ce qu'a annoncé Andrus Ansip, commissaire européen en charge des affaires numériques, lors de la présentation d'un rapport sur le marché numérique au sein de l'UE. En outre, Ansip a émis des critiques vis-à-vis de l'irrésolution des gouvernements, ce qui retarde les investissements dans les réseaux 5G par exemple.

La Commission européenne veut brider la puissance des géants technologiques

Andrus Ansip © REUTERS

Des entreprises comme Spotify et Deezer se plaignent que les plates-formes en ligne telles que les moteurs de recherche abusent souvent de leur position en tant que voie d'accès à d'autres services. D'une étude réalisée par la Commission européenne, il apparaît que ce genre de plate-forme internet supprimet souvent des résultats de recherche d'autres services ou produits sans avertissement, ou que la suite des résultats de recherche n'est pas suffisamment transparente. Les grandes entreprises technologiques possèdent également une énorme quantité de données, mais les partagent à peine. Les entreprises plus modestes n'ont pas l'opportunité d'obtenir les données des plates-formes en ligne qu'elles utilisent, comme par exemple les données des clients. Ansip entend changer pareille situation.

Selon lui, il y a encore 35 propositions sur la table visant à améliorer la législation actuelle, mais elles ne sont pas encore approuvées en raison d'un manque d'initiative de la part des gouvernements nationaux. De nouveaux investissements dans l'infrastructure comme dans les réseaux 5G plus rapides subissent de ce fait du retard.

"Nous devons rendre l'infrastructure cyber-sûre, nous devons développer une économie des données européenne et nous devons stimuler les plates-formes en ligne. Ces éléments sont cruciaux pour le développement complet de la société numérique. Une approche rapide est nécessaire pour créer de nouveaux emplois, de nouvelles entreprises et de l'innovation", a conclu Ansip.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos