L'Iran découvre un malware dans ses installations de raffinage

29/08/16 à 12:11 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

A l'entendre, l'Iran aurait supprimé un logiciel mal intentionné dans deux de ses installations pétrochimiques. Le malware (maliciel) a été découvert par hasard.

L'Iran découvre un malware dans ses installations de raffinage

Teheran © Reuters

L'Iran a contrôlé ses centrales pour y déceler d'éventuelles cyber-attaques suite à de récents incendies dans des installations pétrochimiques de la raffinerie Bu Ali Sina et voilà comment le malware a été découvert. Les fichiers nuisibles ont entre-temps été supprimés, mais selon l'agence Reuters, qui se base elle-même sur l'agence de presse iranienne IRNA, l'Iran insiste sur le fait que le maliciel n'aurait rien à voir avec les incendies.

L'on ne connaît guère de détails sur le malware en question, mais l'affaire est étonnante dans la mesure où ce n'est pas la première que ce pays est ciblé. Des centrales nucléaires iraniennes avaient en 2009 et en 2010 déjà été sabotées par le maliciel Stuxnet originaire des Etats-Unis et d'Israël. Il en était résulté que les centrifugeuses avaient connu des problèmes, ce qui avait fait échouer l'enrichissement de l'uranium.

En savoir plus sur:

Nos partenaires