L'Inde aura des zones 'no-selfie' pour éviter les drames

29/02/16 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

La ville indienne de Mumbai a déjà interdit d'effectuer des selfies dans 16 endroits différents de son territoire.

L'Inde aura des zones 'no-selfie' pour éviter les drames

© Reuters

Les personnes bravant cette interdiction encourent une amende de quelque 1.200 roupies (16 euros).

L'Inde connaît le plus grand nombre de décès résultant de la prise de selfies (autoportraits) et entend dès lors prendre des mesures. Ces deux dernières années, 49 personnes sont décédées dans le monde, alors qu'elles tentaient de se... tirer le portrait. Le plus grand nombre d'accidents mortels de ce genre ont eu lieu en Inde. Avec 19 tués, ce pays précède largement la Russie (7) et les Etats-Unis (5). L'année dernière, l'Inde a représenté la moitié des décès dus à des selfies au niveau mondial.

L'interdiction des selfies a été prise, après que deux personnes soient décédées récemment encore à Mumbai suite à la prise d'un autoportrait, selon CBS. Un jeune de 18 ans est mort noyé après être tombé à l'eau, alors qu'un mois avant, c'est un autre jeune du même âge qui s'était tué suite à une chute d'un rocher.

Dans les zones à risque, comme à la côte par exemple, il sera donc désormais interdit de prendre des selfies. Il ne s'agit pas du tout d'une interdiction symbolique, annoncent les pouvoirs publics. La police va effectuer des contrôles, et si elle trouve quelqu'un en train de se tirer le portrait dans une zone à risque, elle dressera un procès-verbal.

(WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires