L'Europe va passer en revue le besoin d'un nouveau chargeur universel pour téléphones

07/08/18 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

L'Union européenne examine le besoin de prendre des mesures en vue de soutenir un nouveau chargeur universel pour téléphones. Selon l'UE, les fabricants de téléphones mobiles deviennent trop laxistes à cet égard.

L'Europe va passer en revue le besoin d'un nouveau chargeur universel pour téléphones

© CNN

L'Europe prépare depuis plus de dix ans déjà un chargeur universel pour téléphones. En 2009, 14 fabricants de smartphones signaient un Memorandum of Understanding en vue d'utiliser le même chargeur pour leurs modèles de 2011.Dans la pratique, il s'agissait de micro-USB. Tous les acteurs en vue tels Apple, Samsung, Huawei et Nokia étaient d'accord et ce, même si Apple s'en tira par une entourloupe.

Ce mémorandum a vu le jour à la demande de l'UE, mais il fut surtout le résultat d'une action volontaire. Il fut ensuite prolongé par certains acteurs, mais la commissaire européenne en charge de la concurrence Vestager se déclare à présent insatisfaite de l'actuel statu quo.

"Etant donné le manque de progrès dans cette approche volontaire, la Commission entamera bientôt une étude en vue d'examiner les coûts et les avantages d'autres options", affirme Vestager. Cette étude devrait aider la Commission européenne à décider si d'autres mesures doivent être prises.

L'existence de divers chargeurs pour téléphones mobiles constitue depuis assez longtemps déjà une épine dans le pied de l'UE. Comme ces chargeurs ne fonctionnent pas sur tous les téléphones, ils engendrent chaque année quelque 51.000 tonnes de déchets électroniques, selon l'UE et ce, même si le secteur en est entre-temps arrivé à un quasi-standard. Ces dernières années, la plupart des smartphones ont en effet opté pour micro-USB ou, depuis deux ans, pour le plus récent USB-C. La grande exception, c'est l'iPhone qui s'en tient depuis des années déjà à sa propre norme.

Nos partenaires