"L'e-papier pas meilleur pour les yeux que le LCD"

03/10/12 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Datanews

Selon une étude suisse, l'encre électronique ou eInk - la technologie incorporée notamment dans l'e-liseuse Kindle bien connue d'Amazon - n'est pas meilleure pour les yeux que le LCD, comme on le pense généralement.

"L'e-papier pas meilleur pour les yeux que le LCD"

Selon une étude suisse, l'encre électronique ou eInk - la technologie incorporée notamment dans l'e-liseuse Kindle bien connue d'Amazon - n'est pas meilleure pour les yeux que le LCD, comme on le pense généralement.

Nombre de lecteurs assidus trouvent la lecture sur une e-liseuse à écran eInk moins fatigante pour les yeux que la lecture sur une tablette à affichage LCD, parce que la technique eInk n'utilise pas de rétro-éclairage et se rapproche ainsi de la lecture sur papier.

Mais selon quelques chercheurs suisses, c'est une illusion. Ils affirment en effet que l'eInk exerce le même effet sur les yeux que le LCD.

Les chercheurs ont demandé à dix personnes de lire soit sur un iPad (à écran LCD), soit sur une e-liseuse Sony (à écran eInk). Ensuite, toute une batterie de tests a été effectuée portant sur la vitesse de lecture, le réflexe pupillaire et la fatigue oculaire des deux groupes de lecteurs.

Contre toute attente, aucune différence significative n'a été observée: l'effet sur les yeux était majoritairement identique pour les deux types d'écran. Il faut cependant ajouter que les utilisateurs LCD étaient en général un peu plus fatigués, mais selon les chercheurs, c'était surtout dû à la plus grande taille et au poids plus élevé de l'iPad.

Reste évidemment à savoir dans quelle mesure cette étude est bien représentative. Elle contredit en effet toutes les recherches précédentes sur ce sujet.

De plus, l'on n'a testé qu'un nombre restreint de personnes. Mais il n'empêche que l'étude en question démontre bien que la technologie sous-jacente aux écrans actuels tant des tablettes que des e-liseuses semble sans cesse s'améliorer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires