L'Australie introduit une loi controversée en matière de respect de la vie privée

13/10/15 à 16:10 - Mise à jour à 16:09

En Australie, une nouvelle loi est entrée en vigueur, qui contraint les fournisseurs à stocker pendant 2 ans les données d'appels et des informations sur l'utilisation d'internet notamment. Voilà qui devrait profiter à la sécurité, selon le gouvernement australien.

L'Australie introduit une loi controversée en matière de respect de la vie privée

Tony Abbott © Belga

La nouvelle loi oblige donc les fournisseurs télécoms à tenir à jour certaines choses en matière de trafic téléphonique et plus précisément:

  • La personne à l'origine de la connexion
  • La personne avec qui la connexion est établie
  • La durée de la connexion
  • Les emplacements des deux parties
  • La quantité d'informations échangées
  • Avec quel appareil la connexion a été établie
  • Et les adresses IP des deux parties

Selon les autorités, il ne s'agit là que de métadonnées. L'on n'examine donc pas le contenu des messages ou des conversations: un argument souvent utilisé, lorsqu'il est question de loi en matière de respect de la vie privée. Mais à partir des renseignements susmentionnés, il est déjà possible de savoir beaucoup de choses, même sans accéder réellement au contenu.

Certains fournisseurs télécoms tenaient déjà à jour ces données, mais sur une base d hoc. Par ailleurs, tout le monde ne devra pas s'en tenir de manière péremptoire à la nouvelle loi. Il existe des exceptions pour certaines entreprises telles Google (avec Gmail), Microsoft (avec Hotmail), Facebook et Skype.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires