L'apport moyen par appli en recul d'un tiers en 2012

24/01/13 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

L'année dernière, les utilisateurs d'un smartphone ont dépensé 8 milliards de dollars en applis à l'échelle mondiale. L'apport moyen par appli a donc diminué de quasiment 27%, selon l'analyste de marché allemand research2guidance.

L'apport moyen par appli en recul d'un tiers en 2012

L'année dernière, les utilisateurs d'un smartphone ont dépensé 8 milliards de dollars en applis à l'échelle mondiale. L'apport moyen par appli a donc diminué de quasiment 27%, selon l'analyste de marché allemand research2guidance.


Le marché mondial des applis a crû l'année dernière de 27% à 6 milliards d'euros (après conversion), annonce research2guidance dans son huitième Smartphone Application Market Monitor. Mais l'apport moyen par appli a pourtant diminué de 26.720 dollars en 2011 à 19.560 dollars en 2012. Il s'agit là d'une baisse de 26,8%, soit quasiment d'un tiers. Quasiment toutes les rentrées sont générées par les cinq magasins d'applis les plus connus: Apple App Store, Google Play, BlackBerry App World, Nokia Ovi Store et Windows Phone Store.


Selon research2guide, il y a aujourd'hui tellement d'applis disponibles que l'offre dépasse la demande. Pour les nouveaux éditeurs d'applis, il devient donc toujours plus malaisé d'imposer leurs créations dans cette offre pléthorique. C'est là sans doute l'une des explications au fait que les applis rapportent moins d'une année à l'autre. "Cette évolution pourrait faire en sorte que les applis payantes ne soient plus rentables", indique l'analyste de marché. "Cela pourrait engendrer une situation analogue à ce qui se passe sur internet, où le contenu payant a en général démontré ne plus être un modèle commercial lucratif."


Pour contrer cette tendance à la réduction de l'apport par appli, les éditeurs utilisent des méthodes comme les publicités 'in-app', les achats 'in-app', le mCommerce (par exemple la vente de pizzas via une appli) et la combinaison de hardware ou de services avec une appli.

En savoir plus sur:

Nos partenaires