L'app de paiement sans contact Payconiq se dote d'un QR-code pour grandir en Belgique

14/11/17 à 17:04 - Mise à jour à 17:03

Source: Belga

Il est désormais possible de payer au moyen d'un QR-code avec l'application mobile Payconiq, annonce mardi cette entreprise de paiement sans contact. L'app est désormais prête, de la sorte, à s'imposer au sein de la grande distribution en Belgique mais aussi à faire son trou à l'étranger, espère son CEO Joeri Lieten.

L'app de paiement sans contact Payconiq se dote d'un QR-code pour grandir en Belgique

. © .

Payconiq était, au départ, un projet de la banque néerlandaise ING. Depuis lors, Belfius et KBC en sont également devenues actionnaires. Jusqu'à présent, plus de 39.000 commerçants en Belgique acceptaient un paiement par cette voie. L'application sera par ailleurs bientôt lancée aux Pays-Bas et est déjà présente au Luxembourg.

Le client souhaitant utiliser ce moyen de paiement peut désormais utiliser un QR-code. Avant, il devait lui-même sélectionner le commerçant concerné dans l'application, pour ensuite entrer le montant de la transaction et insérer son code pin. Grâce à une localisation GPS via le smartphone, le magasin en question apparaissait dans l'application au sommet d'une liste de commerçants des environs. Mais pour ceux dont le commerce était mobile, comme des magasins éphémères, des médecins ou des kinésithérapeutes, ce système n'était pas une bonne solution. "De plus, une bonne partie des consommateurs ont davantage confiance dans le QR-code, que l'on retrouve aussi dans les aéroports ou sur des places de concert", relève Joeri Lieten.

A présent, le consommateur peut donc utiliser Payconiq simplement en scannant le QR-code du commerçant. Un procédé auquel recourent également les applications concurrentes de Bancontact et de SEQR. Mais Payconiq ambitionne davantage que l'introduction de cette nouveauté. L'entreprise souhaite aussi s'étendre à l'étranger. "Nous souhaitons créer la même expérience de paiement dans plusieurs pays", explique son CEO. Vers lesquels lorgne-t-elle? Ce n'est pas encore clair. Le siège principal de la société a en tous les cas récemment été déplacé d'Amsterdam vers Luxembourg, "la capitale du paiement d'Europe".

Des discussions sont par ailleurs en cours avec d'importantes chaînes de la grande distribution. Jusqu'à présent, ce sont en effet surtout les plus petits commerces qui ont adopté l'application. Le système avec les QR-codes permet une portée plus grande. Ainsi, les achats en ligne sont désormais aussi possible par ce biais. Payconiq a déjà été téléchargée plus de 500.000 fois, même si on ignore précisément combien de clients l'utilisent effectivement. Mais, selon Joeri Lieten, il y a une véritable progression en la matière: par rapport au début de l'année, le nombre de transactions par mois a déjà triplé. Environ deux tiers d'entre elles ont lieu chez un commerçant, le reste se déroulant entre particuliers.

Nos partenaires