L'algorithme de Google ne nie plus l'Holocauste

27/12/16 à 12:12 - Mise à jour à 12:14

Source: Datanews

Après avoir fait l'objet de sévères critiques, Google a adapté son algorithme, afin de supprimer des résultats de recherche les sites web qui nient l'Holocauste. Du moins en anglais.

L'algorithme de Google ne nie plus l'Holocauste

© REUTERS

Ces adaptations sont une réaction aux critiques visant Google suite à la publication d'un article dans le journal britannique The Guardian. On pouvait y lire notamment qu'une question comme 'did the Holocaust happen?' fournissait comme premier résultat un article négationniste étoffé du site néonazi Stormfront. Pour les internautes britanniques, les sites négationnistes semblent à présent avoir complètement disparu des résultats de recherche. On observe par ailleurs aussi des différences dans les résultats de recherche pour la question 'are black people smart?'. Tout semble donc indiquer que Google a trouvé un remède aux considérations apparaissant dans l'article du journal. Si on tape 'are women...', Google ne proposera par exemple plus 'evil' en tant qu'autosuggestion.

"Google entend fournir aux gens des résultats crédibles et de qualité à leurs instructions de recherche", explique un porte-parole de Google au site technologique Digital Trends. "Nous voulons offrir aux utilisateurs un éventail de contenus divers, issus de différentes sources, car nous appliquons le principe d'un web libre et ouvert. Il est dès lors malaisé de déterminer quelles pages donnent les meilleures réponses à une question précise. Il nous arrive parfois de passer à côté." Selon le porte-parole, Google préparerait une méthode automatique qui s'assurerait que les 'informations ne faisant pas autorité' n'apparaissent plus en haut des résultats de recherche.

Rien ne change cependant au niveau des résultats de recherche en français et en néerlandais.

Nos partenaires