KBC lance une plate-forme de crowdfunding

29/09/14 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Datanews

Les investisseurs pourront désormais soutenir la croissance d'entreprises petites et débutantes via BoleroCrowdfunding.be, la nouvelle plate-forme de financement participatif de KBC.

KBC lance une plate-forme de crowdfunding

Les investisseurs pourront désormais soutenir la croissance d'entreprises petites et débutantes via BoleroCrowdfunding.be, la nouvelle plate-forme de financement participatif de KBC.

La plate-forme boursière en ligne Bolero de KBC Securities a tenu une plate-forme de crowdfunding (financement participatif) sur les fonts baptismaux. Les entreprises intéressées peuvent d'ores et déjà s'inscrire et faire connaître leurs projets à un réseau d'investisseurs belges potentiels. C'est en décembre que la plate-forme sera définitivement lancée au cours de l'Entrepreneurial Summit du bancassureur.

KBC cible les petites entreprises qui ont déjà accompli leurs premiers pas et qui recherchent des apports oscillant entre 100.000 et cinq millions d'euros. "Nous ne sommes donc pas en quête de véritables starters qui peuvent encore faire appel à ce qu'on appelle dans le jargon les family, fools and friends", explique Ilse De Muyer, porte-parole de KBC. "Mais aux petites entreprises qui ont déjà atteint le stade suivant."

KBC demande une commission de 5 à 9 pour cent sur le montant d'investissement total, ce qui, selon De Muyer, est conforme à la norme, lorsqu'on examine les initiatives internationales similaires. Les investisseurs intéressés peuvent contribuer à partir de 25 euro, et recevront des actions ou des obligations en échange. Tout comme d'autres initiatives de crowdfunding, l'investisseur gère lui-même son portefeuille et doit être conscient des risques inhérents aux investissements dans le capital-risque.

"Nous observons que certaines entreprises ont besoin de sources de financement complémentaires pour pouvoir réaliser leurs projets", affirme Erik Luts, directeur des canaux directs et du support chez KBC.

"C'est pour y répondre que nous lançons cette plate-forme et que nous offrons aux entrepreneurs la possibilité de rechercher par cette voie des investisseurs qui sont prêts à injecter du capital-risque. Le crowdfunding financier tient compte du profil de croissance des entreprises intéressées d'une part et des attentes des capital-risqueurs de l'autre."

Remarques

Ces dernières années ont vu le lancement de nombreuses initiatives de crowdfunding en Belgique, l'une plus fructueuse que l'autre. Le secteur réagit assez positivement à la démarche de KBC, même si des commentaires surgissent.

C'est ainsi que sur la plage Facebook du collègue/concurrent CroFun, l'on peut lire de manière pas vraiment indue qu'"il est quand même bizarre que cette initiative provienne précisément d'une banque. C'est justement parce que de petites entreprises et des entrepreneurs débutants qui viennent frapper à la porte d'une banque pour un crédit, font toujours plus souvent chou blanc que le crowdfunding est né."

En savoir plus sur:

Nos partenaires