Huawei et LG testent la 5G avec un drone

27/11/17 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

Huawei a effectué des tests de la 5G dans la capitale de la Corée du Sud, Séoul, au moyen d'un minibus et d'un drone. En vol, l'entreprise a réussi à atteindre 1,5 Gbps.

Huawei et LG testent la 5G avec un drone

. © .

Les tests ont été réalisés par Huawei et LG U+, l'opérateur portant le même nom que la firme électronique. D'une part, les deux firmes ont utilisé un minibus spécial embarquant un équipement 5G pré-commercial, qui a parcouru la ville. Et d'autre part, elles ont fait appel à un drone survolant leur siège central.

Les tests ont été effectués sur des stations de base à 3,5 et 28 GHz. Sur les basses fréquences, on a atteint avec le bus une vitesse moyenne d'1 Gbps, et plus de 5 Gbps en connectivité double combinant hautes et basses fréquences. Des pics de 20 Gbps ont même été observés.

Avec le drone, les deux entreprises ont pu mesurer des vitesses de 20 à 100 Mbps sur la bande de fréquences 3,5 GHz. Des vols ont également été effectués avec ce qu'on appelle du 'customer premise equipment' (CPE), à savoir de l'équipement télécom se trouvant chez des clients (professionnels). Ici, c'est une vitesse d'1,5 Gbps qui a été mesurée à une altitude de 100 mètres.

Pour rappel, il s'agit ici de tests. Actuellement, il n'existe pas encore de norme pour la 5G, mais cela n'empêche pas les fabricants d'équipement réseautique d'expérimenter pleinement cette technologie, en partie dans l'espoir que leurs développements puissent co-déterminer la norme. Plus tôt cette année déjà, Huawei avait effectué un test en Allemagne, où des vitesses de 2 Gbps avaient été atteintes. Il s'agissait cependant là d'un test en laboratoire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires