Huawei décroche un contrat chez Belgacom

23/11/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

C'est Huawei qui mettra à niveau tout le réseau d'accès radio de Proximus, alors que le précédent fournisseur, Nokia Siemens Networks, est évincé.

C'est Huawei qui mettra à niveau tout le réseau d'accès radio de Proximus, alors que le précédent fournisseur, Nokia Siemens Networks, est évincé.

L'accord-cadre conclu entre Belgacom et Huawei prévoit la mise à niveau de l'ensemble du réseau d'accès radio. Concrètement, cela signifie que la solution SingleRAN d'Huawei sera progressivement déployée dans les prochaines années sur tout le réseau. La force de la solution SingleRAN consiste dans le support à la fois du GSM, de l'UMTS et du futur LTE via la même station de base.

En tout, plus de 3.000 stations de base sont concernées, lesquelles remplaceront progressivement les installations existantes à partir de 2010. Le déploiement se fera au moyen de grappes (clusters) géographiques, où l'ancien équipement sera remplacé. Le contrat en question ne porte ni sur les antennes ni sur les mâts.

Le fournisseur actuel, Nokia Siemens Networks, était lui aussi dans la course, tout comme d'ailleurs Alcatel-Lucent et Ericsson, mais sans succès. La valeur du contrat n'a pas été communiquée, mais ce qui est quand même étonnant, c'est que dans un communiqué de presse, Belgacom évoque un déploiement qui "pourra être réalisé à moindres frais".

En 2007 déjà, son concurrent Mobistar avait lui aussi décidé de s'associer au fournisseur chinois pour l'accès radio sur le réseau 3G. Bernard Moschéni, le CEO de l'époque, avait alors qualifié l'équipement d'Huawei de "20 pour cent plus économique et meilleur". L'équipement radio utilisé par Base est signé Ericsson.

Nos partenaires