Etats-Unis: des sous-marins russes opèrent toujours plus souvent à proximité des câbles internet internationaux

26/10/15 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

La défense américaine craint que des sous-marins et navires d'espionnage russes recherchent une façon d'attaquer les câbles internet internationaux. Les Russes examineraient les failles de ces câbles à grande profondeur.

Etats-Unis: des sous-marins russes opèrent toujours plus souvent à proximité des câbles internet internationaux

- © Reuters

Voilà ce qu'annonce The New York Times.

Selon le journal, les Américains surveillent toujours plus les Russes. D'après un diplomate européen, les activités russes dans la Mer Méditerranée seraient en effet "comparables à ce qui s'est passé durant la Guerre Froide".

Attaque de câbles

Le Pentagon craint que les Russes s'en prennent aux câbles internet à grande profondeur. Ils pourraient mettre ces câbles sur écoute, voire les réduire en pièces. En général, il arrive que des câbles soient brisés, mais cela se passe à proximité de la côte, notamment à cause d'ancres qui glissent sur le fond de la mer. Ce genre de problème peut être résolu en quelques jours. Mais si les Russes exploitaient des failles à grande profondeur, elles seraient nettement plus malaisées à repérer. A de telles profondeurs, il est plus difficile de contrôler et de réparer les câbles, ce qui pourrait se traduire par de gros problèmes en cas d'attaques ciblées.

Les emplacements de la plupart des câbles sur le fond marin ne sont pas non plus un secret. La plupart des routes sont exploitées depuis des décennies déjà à diverses fins, dont internet. Mais il est bien possible que les Russes recherchent aussi des câbles secrets. Le fait est que les Etats-Unis ont également installé des câbles sur le fond marin, qui ne sont pas repris sur la carte. Ces câbles sont utilisés à des fins militaires. Les Américains redoutent donc que la Russie recherche spécifiquement ces câbles pour en abuser.

Opération Ivy Bells

La mise sur écoute de câbles au fond de la mer n'est du reste pas neuve. En 1971, les Américains avaient eux-mêmes réussi à mettre sur écoute un câble de communication militaire russe à proximité du Japon. C'est lors de l'opération Ivy Bells qu'un sous-marin américain avait trouvé un endroit où installer un appareil d'écoute sur le câble en question.

Drone nucléaire sous-marin

La pression croissante que l'on enregistre à propos des câbles internet, n'est pas un phénomène isolé. L'activité des sous-marins russes a en effet crû de 50 pour cent l'année passée - cette dernière décennie, elle n'a du reste jamais été aussi élevée. La Russie injecte en outre 2,4 milliards de dollars dans sa flotte pour l'étendre fortement d'ici 2020.

Un drone sous-marin serait également en chantier. Il devrait pouvoir transporter et tirer un mini-projectile nucléaire tactique en vue d'attaquer des ports et des côtes.

Ces développements s'inscrivent dans la nouvelle stratégie russe de 'guerre hybride'. La Russie crée un mix d'armes conventionnelles et nouvelles en vue de redevenir une puissance mondiale, avec toutes les ingérences que cela suppose.

Nos partenaires