Elon Musk entend coloniser Mars (et ainsi sauver l'humanité)

28/09/16 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Le milliardaire technologique Elon Musk a dévoilé hier mardi ses plans en vue d'envoyer de vastes groupes de personnes vers Mars pour coloniser la planète rouge. Chaque fusée lancée devrait transporter cent passagers et du fret et cela, pour un prix de quelques dix milliards de dollars par personne.

Elon Musk entend coloniser Mars (et ainsi sauver l'humanité)

© SpaceX

Le directeur de l'entreprise SpaceX a annoncé lors de sa présentation qu'à son avis, il faudra de 40 à 100 années, avant qu'il puisse y avoir une civilisation humaine autonome sur Mars. Pourquoi? Parce qu'il y a 'deux options fondamentales (pour l'homme, ndlr)', selon Musk: 'La première est que nous restions continuellement sur Terre et que nous y périssions finalement tous suite à un événement malheureux.' L'autre option, vous la devinez déjà: gagner d'autres planètes, et Mars est la candidate numéro un pour l'instant.

Les avantages de cette planète, c'est qu'elle est relativement proche et que son sous-sol contient beaucoup d'eau. Pour l'agriculture, il y a des nutriments vitaux dans son atmosphère, et la pesanteur n'y est que de 37 pour cent par rapport à celle de la Terre, ce qui fait que chaque pas accompli y correspond à un saut en avant.

Pour y arriver, une énorme fusée porteuse placerait la capsule des passagers en orbite autour de la Terre. La fusée reviendrait alors sur Terre pour reprendre du carburant pour la capsule, laquelle serait ensuite alimentée en vue de gagner Mars.

Un progrès aéronautique considérable

Dans ce but, Musk compte sur une énorme avancée tant au niveau des fusées qu'à celui de la construction des vaisseaux spatiaux. Il faudra de gigantesques nouvelles fusées réutilisables, des réservoirs de carburant en fibre de carbone et (42) énorme moteurs qui n'existent pas encore aujourd'hui. Il faudra aussi créer des capsules capables d'emmener cent passagers au minimum en une fois vers la planète rouge, puis de revenir sur Terre pour en accueillir davantage.

Prix

En plus des nouvelles technologies, un autre défi doit être relevé: le coût du ticket. 'Le prix de revient optimiste est de quelque 10 milliards de dollars par individu', affirme Musk. Mais il entend bien réduire ce montant à plus ou moins le prix d'une maison moyenne aux Etats-Unis, soit 200.000 dollars environ. 'Ce ne sera pas simple car nous devrons améliorer le prix de pas moins de... 5 millions de pour cent', a déclaré le Sud-Africain en ricanant.

Premier vol sans équipage en 2018

Le premier vol sans équipage de la fusée porteuse est prévu pour 2018. Si tout se passe bien, SpaceX organisera tous les 26 mois un vol vers Mars, lorsque celle-ci aura une position favorable par rapport à la Terre. Les premiers humains devraient atterrir sur la planète rouge en 2024.

(ANP)

En savoir plus sur:

Nos partenaires