Dexia Technology Services: IBM seul en lice

26/07/13 à 08:57 - Mise à jour à 08:57

Source: Datanews

Le dossier de cession de la filiale informatique de l'ancien groupe Dexia n'en finit pas de traîner en longueur, alors que les négociations auraient dû aboutir fin juin. IBM reste désormais seul candidat.

Dexia Technology Services: IBM seul en lice

Le dossier de cession de la filiale informatique de l'ancien groupe Dexia n'en finit pas de traîner en longueur, alors que les négociations auraient dû aboutir fin juin. IBM reste désormais seul candidat.

Alors qu'ils étaient au départ 3 groupes à prétendre au rachat de DTS (Dexia Technology Services), la filiale informatique du groupe Dexia en démantèlement, les négociations se limitent désormais au seul IBM, puisque Belgacom/Telindus a finalement décidé de ne plus s'allier à Big blue dans ce dossier. Après le retrait de Fujitsu, puis d'Accenture, c'est donc au tour de l'opérateur télécoms historique de renoncer.

Très peu d'informations filtrent sur ces négociations qui n'en finissent pas (l'échéance avait été fixée fin juin, puis mi-juillet), sinon que l'offre remise par IBM serait des plus serrées et que certaines conditions poseraient problème.

Avec ses quelque 500 informaticiens (350 en Belgique et 150 au Luxembourg), DTS ne preste désormais plus des services IT que pour Belfius et la Banque Internationale à Luxembourg (BIL), rachetée par le groupe qatari Precision Capital.

Et encore celle-ci renforce-t-elle ses propres équipes informatiques en interne et annonce-t-elle son intention de rapatrier certaines activités IT aujourd'hui prestées par DTS. Dès lors, on peut se demander quel est encore l'avenir de DTS dans sa forme actuelle...

Comme précisé lors de la conférence de presse de présentation des résultats financiers, Belgacom ne s'est pas retiré de l'offre conjointe de rachat de Dexia Technology Services (DTS) par IBM/Belgacom, mais fera office de sous-traitant dans le cadre d'une nouvelle construction.

En savoir plus sur:

Nos partenaires