Des algorithmes exposent la stratégie militaire d'IS

10/08/15 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Source: Le Vif/l'express

'Les attaques d'IS contiennent une certaine dose de prévisibilité', comme il ressort d'analyses informatiques réalisées par des chercheurs américains.

Des algorithmes exposent la stratégie militaire d'IS

© Reuters

Les chercheurs américains recourent de plus en plus souvent à des algorithmes et à d'autres formes de systèmes d'intelligence artificielle pour prévoir la stratégie militaire du groupe terroriste Etat Islamique (IS). Voilà ce qu'annonce la BBC.

Selon des chercheurs de l'Arizona State University, il existe un lien entre les attaques aériennes lancées par la coalition internationale en Irak et l'utilisation d'explosifs improvisés par des membres d'IS. 'La relation est directement proportionnelle. Autrement dit après chaque attaque aérienne, l'on assiste à une hausse de l'utilisation de ceintures explosives, de véhicules piégés et de bombes explosant au passage de personnes', explique le chercheur Paulo Shakarian.

'En cas d'augmentation du nombre d'attaques aériennes, IS réagit donc par des opérations de grande échelle recourant à des explosifs de sa propre fabrication.' Shakarian et ses collègues soupçonnent qu'IS le fait pour 'duper l'armée irakienne' et pour éviter qu'elle envoie des renforts à partir de Bagdad.

Arrestations

Pour en arriver à cette observation, les chercheurs américains ont utilisé un système algorithmique qui a passé à la loupe 2.200 attaques et attentats d'IS au cours du second semestre de 2014. Autre conclusion étonnante: IS arrête davantage de gens juste après les attaques aériennes. 'Il est probable qu'IS veut ainsi détecter les agents du service de renseignements syrien, qui ont aidé à lancer ces attaques', apprend-on encore.

Les analyses informatiques, qui seront présentées la semaine prochaine à Sydney, permettent de mieux comprendre comment fonctionne le groupe terroriste. 'IS est nettement plus complexe et dynamique que l'armée ou d'autres groupes extrémistes en Irak.'

'Les attaques d'IS contiennent une certaine dose de prévisibilité', ajoute Noel Sharkey, spécialiste IT à l'université de Sheffield. Selon lui, ce genre d'analyses de données peut servir à prévoir de futures attaques: 'Les terroristes pourraient évidemment aussi adapter aussitôt leur stratégie, s'ils savent que l'armée irakienne ou la coalition internationale réagissent à leur comportement.' (AVE)

Nos partenaires