C'en est terminé de la fraude de dernière minute chez De Lijn

07/05/13 à 09:51 - Mise à jour à 09:51

Source: Datanews

De Lijn va aujourd'hui envoyer avec 60 secondes de retard les billets achetés par SMS.

C'en est terminé de la fraude de dernière minute chez De Lijn

Il s'agit provisoirement d'un test qui n'aura lieu qu'aujourd'hui, mais le but est de contrer les voyageurs sans billet. Depuis l'introduction des billets par SMS, il est en effet facile d'éviter les amendes.

Dans le cas du billet par SMS, l'on reçoit sur le GSM un ticket numériques à peine quelques secondes après l'avoir sollicité. Il en résulte que les voyageurs sans billet préparent leur SMS de commande dans le bus ou le tram, mais ne l'envoient que si un contrôleur y monte.

Selon De Lijn, au cours des trois premiers mois de cette année, quelque onze pour cent de tous les PV infligés à des voyageurs concernaient précisément des tickets par SMS qui n'étaient commandés que durant le voyage. La société de transport met en garde que le voyageur qui commande son ticket par SMS après avoir quitté le tram ou le bus, risque de toute façon un PV.

Provisoirement, il n'existe pas de projet d'envoyer les billets avec du retard toujours et partout. L'entreprise pense y avoir recours notamment à des périodes déterminées, comme aux heures de pointe le matin, ou partiellement seulement.

Tout voyageur sans billet encourt une amende de 75 à 400 euros. Le non envoi d'un SMS de commande d'un ticket ou sa falsification entraîne une amende comprise entre 150 et 500 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires