BYOD stimule les ventes de logiciels de sécurité

30/05/13 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Datanews

Le chiffre d'affaires des logiciels de sécurité a augmenté de quasiment 8 pour cent au niveau mondial, selon Gartner, en partie à cause des nouvelles menaces et de la percée de BYOD.

BYOD stimule les ventes de logiciels de sécurité

En 2012, le chiffre d'affaires mondial tiré des logiciels de sécurité a crû de 7,9 pour cent à 19,2 milliards de dollars, indique une étude réalisée par Gartner. Symantec reste le numéro un du marché avec un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars (+2%), ce qui représente une part de marché de 19,6 pour cent. A la deuxième place, l'on trouve McAfee qui, en 2012, a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 37 pour cent à 1,68 milliard de dollars (pour une part de marché de 8,6 pour cent). Cette croissance est toutefois partiellement due à une intervention comptable de son propriétaire Intel en 2011. Le top cinq est complété par Trend Micro, IBM (e.a. ISS) et EMC (e.a. RSA).

Fragmentation

Des chiffres publiés par Gartner, il ressort que plus de la moitié du marché des logiciels de sécurité est encore aux mains d'entreprises ne faisant pas partie du top cinq, en l'occurrence 56,8 pour cent. Voilà qui est révélateur d'un marché encore en plein développement, offrant pas mal d'opportunités à de petites et/ou nouvelles entreprises. Dans le secteur des logiciels de sécurité, il semble aussi que l'on accorde encore souvent la préférence à des producteurs locaux qui, au départ de leur position nationale, s'internationalisent ensuite aussi nettement. Les exemples ne manquent pas: Panda (Espagne), F-Secure (Finlande), G-Data (Allemagne), Kaspersky Lab (Russie), ESET (Slovaquie), Bull (France) et Bitdefender (Roumanie). Par ailleurs, l'on peut se demander si les nouvelles menaces plus sophistiquées (notamment davantage de maliciels agressifs lancés par des autorités, ainsi que des attaques visant des environnements industriels) ne généreront pas une plus grande consolidation.

BYOD

Pour Gartner, il est cependant clair que la croissance du marché mondial des logiciels de sécurité est le résultat des nouveaux dangers, ainsi que de nouveaux modes de travail. Pour ce dernier point, la mobilité des travailleurs et l'utilisation croissante d'appareils privés à des fins professionnelles (BYOD) jouent un rôle important. Les efforts en matière de virtualisation exigent également une approche adaptée des logiciels de sécurité.

Au niveau mondial, la croissance la plus forte a été recensée en Asie, grâce à la croissance économique qu'ont connue ces régions, ainsi qu'à de nombreuses nouvelles installations et infrastructures ICT. C'est l'Europe occidentale qui obtient le score le plus bas, en raison notamment de la piètre situation économique.

Les PME constituent une importante cible pour les éditeurs de logiciels de sécurité. "La percée du segment intermédiaire du marché représente un nouveau défi à relever pour les acteurs du secteur de la sécurité, étant donné que les besoins des PME diffèrent de ceux des plus grandes entreprises", selon Ruggero Contu, research director chez Gartner. "Les acheteurs d'équipement de sécurité dans les PME envisagent toujours davantage la 'security as a service' comme alternative aux installations propres de technologies sécuritaires, tout particulièrement pour l'e-mail et la sécurité web. Il en résulte une plus forte consolidation du marché et une concurrence plus grande des prix, au fur et à mesure que les acteurs confirmés rachètent les spécialistes purement basés cloud dans le segment de la sécurité."

En savoir plus sur:

Nos partenaires