Attaque en masse des systèmes de contrôle industriels de Siemens par un virus

22/07/10 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

Le virus Stuxnet a été mis au point pour saboter et espionner les industries.

Attaque en masse des systèmes de contrôle industriels de Siemens par un virus

Le virus Stuxnet a été mis au point pour saboter et espionner les industries.

Stuxnet se propage via les clés USB dans les systèmes de contrôle industriels (systèmes Supervisory Control and Data Acquisition ou SCADA), notamment de Siemens, tournant sous Windows. Le virus exploite une faille dans Windows. Dès qu'il est activé, il communique avec un serveur externe capable de prendre le contrôle de l'ordinateur et de voler ainsi des données de l'entreprise.

D'après des spécialistes, les systèmes SCADA font souvent l'objet de petites attaques, mais il n'y en avait jamais eu à une telle échelle. Il s'agirait de quelque 9000 attaques par jour, dans le monde entier, explique le fabricant de solutions antivirus Symantec. Siemens a confirmé l'infection d'un de ses clients (une entreprise allemande). Pour le moment, on ne sait pas encore avec précision de qui ni d'où vient le virus.

Siemens recommande à ses clients de ne pas utiliser de clés USB pour le moment. Elle est en train de mettre au point un outil de diagnostic afin que ses clients puissent voir si leurs systèmes sont infectés ou non. De son côté, Microsoft bricolerait une solution provisoire, en attendant un patch définitif. Plusieurs fabricants d'antivirus ont déjà développé des mises à jour afin d'éliminer le virus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires