Arrivée d'un nouveau standard sans fil

10/12/07 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

The Institute of Electrical and Electronic Engineers (IEEE) a créé un groupe de travail spécifique pour IEEE 802.15.6, l'appellation standard technique de la technologie BAN (Body Area Network) prévoyant la mise en place de mini-émetteurs sans fil sur, autour, voire dans le corps humain.

Suite à la création de ce groupe de travail séparé, BAN va davantage sortir du monde de la science-fiction dans lequel la plupart des gens considèrent encore cette technologie. Ce genre de mini-puce sans fil fonctionne à de très basses fréquences (moins d'un MégaHertz) et n'autorise par conséquent un échange d'information que sur une distance très faible. Un avantage, c'est que sa consommation d'énergie est extrêmement réduite. On ne peut pas encore dire combien de temps il faudra encore attendre avant que BAN fasse son entrée dans le monde IT ou dans l'électronique à la consommation. Cette technologie est encore trop précoce pour répondre à cette question.

Ce qui est sûr, c'est que le monde médical et l'armée s'intéressent vivement à cette nouvelle technologie. Un pacemaker équipé d'une telle puce pourrait par exemple rester en liaison sans fil avec une montre et envoyer des avertissements. Du point de vue militaire, c'est la portée limitée et la basse fréquence qui semblent très intéressants, du fait que cela réduit le risque de mise sur écoute ou de pannes inhérentes aux nombreux autres standards sans fil existants.

Grâce à ses caractéristiques, BAN semble emboîter le pas au standard Bluetooth original et ce, même si depuis la version 2.0, Bluetooth vise précisément une portée plus grande et une largeur de bande supérieure. De même, la consommation d'énergie est nettement supérieure dans le cas de Bluetooth. Dans un rapport officiel, IBM mentionne un certain nombre de 'case studies', où la technologie BAN pourrait être exploitée. Un exemple: l'installation d'une telle puce dans votre chaussure. Lorsque vous vous approchez ensuite d'une autre personne qui a elle aussi installé cette puce dans ses chaussures, vous pouvez vous échanger vos cartes de visite sans fil en mode numérique. Pourquoi dans les chaussures, pourriez-vous penser? Parce que là, 'il est plus malaisé de la voler qu'un GSM ou un portefeuille par exemple', peut-on lire dans le rapport officiel.

Nos partenaires